jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min

l'info en continu

Echec des bons offices de la MONUSCO?

- Publicité-

Les bons offices entamés depuis avril par le Représentant Spécial du Secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo, Maman Sidikou, également chef de la MONUSCO tourne finalement court. Dans un rapport du Secrétaire général  de l’ONU sur l’application de l’accord politique du 31 décembre 2016, António Guterres constate des intransigeances mettant en cause l’aboutissement de cette médiation.

« Conformément à sa mission de bons offices, mon Représentant spécial a rencontré les différents signataires de l’accord politique du 31 décembre afin de concilier leurs positions et de faciliter l ’application intégrale des dispositions transitoires. Les discussions qu’il a eues avec la Majorité présidentielle, le Rassemblement et l’UDPS, entre autres, ont fait apparaître des divergences d’interprétation des dispositions de l’accord, notamment celles relatives à la désignation du nouveau Premier Ministre et du Président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral« , explique ce rapport de M. Guterres.

- Publicité-

Dans le cadre de cette médiation, explique toujours le même rapport, Maman Sidikou a établi des contacts avec la Conférence épiscopale, la Commission électorale nationale indépendante et ses homologues du corps diplomatique afin « de favoriser une approche cohérente entre les acteurs nationaux et internationaux pour l ’appui du processus politique et électoral. »

Le diplomate onusien collabore en outre étroitement avec l’Envoyé spécial de Secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit, le Président du Congo, Denis Sassou Nguesso, de hauts responsables gouvernementaux de l’Angola et le Président par intérim de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, qui encouragent tous ces pourparlers.

Outre l’intransigeance supposée des concernés, c’est surtout la politique au sujet de Chef de la Monusco qui a sérieusement compromis cette initiative de l’ONU. Dans un communiqué publié mardi , le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha), appelle carrément au départ de l’officiel onusien. La LUCHA pense que Maman Sidikou « n’est pas à la hauteur des responsabilités lui confiée , son remplacement immédiat par un autre s’avère important. »

 

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Quelle perte de temps par le SG que manipule son representant en RDC le Nigerien Sidikou?

    Ce dernier doit bien connaitre la souche du mal en RDC qui est la tres mauvaise foi de « Kabila » et sa bande PPRD-MP parmi lesquels de criminels-voleurs.

    Non seulement ne sont-ils pas parvenus depuis 2011 a respecter la Constitution et tenir les Elections en temps prescrit, mais ils se taillent maintenant une « Transition sur Mesure » et illegitime, en se servant du Compromis de la CENCO pour en deduire un archi-faux « accord » qui ne fait qu’etaler encore une fois l’escroquerie politique dont « Jo Kabila » et sa bande des jouisseurs sont devenus specialistes.

    Maman Sidikou, copain du Togolais Edem Kodjo, le sait bien mais feint l’ignorer avec son Rapport farfelu pour des raisons faciles a deviner. Donc pour Sidikou et sa faineante Monusco: « No Kabila, no Job » !

    Comme Kodjo, Sidikou doit rentre au Niger savourer les « enveloppes » des que lui glisse le criminel sanguinaire et president illegitime « Jo Kabila »

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :