L’armée « sidérée » par les propos du député Delly Sesanga

4
862

Le député de l’opposition, membre du Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi a présenté jeudi des chiffres alarmants des affrontements entre l’armée et la milice du chef Kamuina Nsapu dans le centre de la République démocratique du Congo.

Pour le président de l’Envol, les tueries ont fait plus de 3300 morts, dont la plupart attribués aux Forces armées. Une sortie qui a visiblement énervé les militaires. Le Commandant de la 2ème zone de défense de la RDC, le général-Major  Jean-Claude Kifwa affirme être sidéré par les propos du député congolais.

« Je suis sidéré d’entendre ces genres des propos de quelqu’un qui prétend être un élu du peuple. L’honorable en question n’a pas condamné les actes terroristes qui se passent dans son propre fief électoral. Il y a la destruction des infrastructures du patrimoine du domaine de l’Eglise catholique, on égorge des gens et il ne dénonce pas cela », s’insurge le Commandant de la 2ème zone de défense sur les ondes de Radio Okapi.

Le général-major Jean-Claude Kifwa refuse de fournir les chiffres et se réfère à ceux avancés par le porte-parole de l’armée, le Général Léon-Richard Kasonga, soit trois cents miliciens, trente-neuf militaires et quatre-vingt-cinq policiers tués.

Avec Radio Okapi.

4 Commentaires

  1. Le Kasaï?
    C’est depuis toujours, les morts Kasaïens ne sont jamais comptabilisé!
    Qui connait le nombre exact des Kasaïens tué au Katanga?
    Qui connait le nombre exact des Kasaïens tué dans les débuts de l’UDPS?
    Qui connait le nombre exact des creuseurs artisanaux de diamant Kasaïens tué ou déporté à l’Equateur dans la prison de Angenga?
    Qui connait le nombre des Kasaïens tué dans le Kivu, Haut Congo et Equateur entre 1992 /1993?
    qui sauras combien sont tué chaque jour dans cette affaire Kamwina Nsapu?
    À l’époque Mobutu on disait soki omoni nyoka na Muluba, boma Muluba tika nyoka.

Comments are closed.