Jean-Claude Masangu déchu de l’UDCO!

0
814

Dans une déclaration, ce Collège lui reproche « d’amateurisme, de tribalisme, le népotisme, le clientélisme, la complaisance et tant d’autres « .

« La pratique du mercenariat politique en procédant au recrutement d’opposants et en débauchant des cadres des partis mais aux fins de les déstabiliser et en voulant faire de l’UDCO une blanchisserie d’opposants politiques déguisés avec pour mission d’anéantir la force de l’UDCO en tant que l’un des fers de lance de la Majorité présidentielle qui a toujours soutenu le actions du Chef de l’État« , souligne ce communiqué signé par le rapporteur général Venant Wabelo, membre co-fondateur et président fédéral de l’UDCO/Kongo Central.

Le Collège des fondateurs et cofondateurs de l’UDCO reproche également à Jean-Claude Masangu « le culte de la personnalité et l’abandon de l’esprit de camaraderie et de solidarité entre les membres« .

En attendant la convocation du Congres qui pourra décider sur le successeur de Jean-Claude Masangu, l’UDCO est actuellement dirigée par le Bureau national du Comité directeur sous la direction du premier vice-président.

Jean-Claude Masangu a hérité de la direction de l’UDCO après le décès de son fondateur Banza Mukalayi. Gouverneur de la Banque centrale du Congo pendant 16 ans, Jean-Claude Masangu est l’un des initiateurs du Franc congolais, monnaie qui a remplacé Zaïre monnaie après la chute du Maréchal Mobutu.