Siège de l’UDPS: la MP demande à la Monusco de « rester dans les limites de ses attributions » en RDC

1
863

Les éléments de la police nationale congolaise ont libéré ce samedi 13 mai le siège de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), qu’ils occupaient depuis mardi.

Le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya qui les qualifie de « policiers politiques » annonce que l’UDPS ne pourra reprendre ses activités au sein de son siège qu’après une enquête de la police « scientifique » de la MONUSCO. « Malgré le départ de la police politique de l’occupation de la permanence ce matin, UDPS attend l’arrivée de la police scientifique de la Monusco, pour une enquête sur le lieu avant la reprise des activités« , déclare
Augustin Kabuya à Politico.cd.

Du côté de la Majorité présidentielle, on accuse l’UDPS de vouloir instaurer l’anarchie. Serge Kadima, communicateur de la MP, interrogé par Top Congo FM, demande à la Monusco de rester dans les limites de ses attributions. « La Monusco n’a pas mission d’interférer dans les investigations de la Police. Elle doit rester dans les limites de ses attributions en RDC« , souligne-t-il.

M. Kadima renchérit : « la Constitution de la RDC donne le plein pouvoir à la Police de sécuriser les personnes et leurs biens« .

1 COMMENTAIRE

  1. Supra constitutionnalité : les traités internationaux ont une valeur juridique supérieure à la constitution.
    Cour de 1ère année de droit.
    les résolutions du conseil de sécurité de l’Onu s’applique et sont supérieures à votre constitution copiée -colée.

Comments are closed.