Tshopo: les députés provinciaux empêchés de sièger « sur ordre de Kinshasa »

0
835

Des députés de la province de la Tshopo, au nord de la République démocratique du Congo, n’ont pu prendre place à l’Assemblée de cette province ce jeudi, rapportent des sources concordantes. « Des éléments des forces de l’ordre ont barricadé l’entrée, alors qu’une motion de défiance contre le Gouverneur de cette province« , renseigne un journaliste à POLITICO.CD.

Joint au téléphone, Gregoire Ngubu, porte-parole du Gouverneur, confirme la situation, tout en disant que l’ordre vient du gouvernement central: « Ca n’a rien à avoir avec le gouverneur de la province. S’il y a des incidents à l’Assemblée provinciale, c’est des instructions venues d’en haut, ça n’a rien à avoir avec Son Excellence le Gouverneur Jean Ilongo« , dit-il au téléphone de POLITICO.CD.

« Il y a des instructions qui sont venues de Kinshasa, il [le  Gouverneur Ilongo] devait s’y rendre et les autorités ont décidé qu’il n’y aient plus de session; en quoi est-ce le problème du Gouverneur? » s’est-il interrogé.

Le samedi 6 mai dernier, un groupe de députés provinciaux de la Tshopo a déposé une motion de défiance contre le gouverneur de cette province, Jean Ilongo Tokole.

A ce jour, de flous semblent persister quant à la tenue de la plénière pour permettre l’examen de cette motion. Soleil Mosindo, représentant des initiateurs de la motion joint par Radio okapi, accuse les autorités de « tenter d’étouffer » cette motion, alors que le président de l’Assemblée provinciale a été convoqué à Kinshasa par le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary.