Le Secrétaire général de l’UDPS se dit « séquestré » au siège de son parti à Kinshasa

1
773

Jean-Marc Kabund qui donne l’information, dit ne pas en savoir la raison. Les agents de la Police auraient d’abord tenté de les empêcher d’accéder au siège de ce parti situé dans la commune de Limete, avant de les interdire de quitter le lieu. « Les agents de la police sur place disent obéir à l’ordre de la hiérarchie« , rapporte-t-il.

Le siège de l’UDPS a été scellé mardi dernier après un incendie au commissariat de la Police situé en face de celui-ci. Les autorités ont alors accusé des militants de ce parti de l’opposition d’en être responsables. Mercredi, des sources policières ont pourtant confirmé la levée de cette mesure à POLITICO.CD.

Les autorités de la Police Nation Congolaise (PNC) sont restées injoignables à nos appels.

1 COMMENTAIRE

  1. L´ELITE congolaise est bannie par un chef illettré. Sa mission reçue de son pays natal est d´exterminer toute la crème de la société congolaise. Dans l´armée, il en a déjà fini avec sa sale besogne, dans l´appareil judiciaire déjà un acquis pour sa cause, dans l´enseignement n´en parlons plus, dans les médias et communications, etc. maintenant il rabaisse la vie politique à son niveau d´idiotie. Malgré cela, les congolais ne s´en rend toujours pas compte. Nous peuple de l´Afrique, maintenant nous savons qui d´entre nous est le dernier: pour nous c´est peuple congolais le dernier de toute l´Afrique. mais cette situation n´est pas une fatalité.

Comments are closed.