Défection chez Jean-Pierre Bemba

3
875

Député provincial élu en 2004 puis député national élu en 2011, Gérard Mulumba dit Gecoco vient de quitter le Mouvement de libération du Congo (MLC), parti politique de Jean-Pierre Bemba qu’il a rejoint il n’y a pas longtemps. Un véritable exploit qu’il a réédité, après son départ, dans des circonstances un peu floues, du PPRD, parti dont Joseph Kabila, président la République..

Dans sa lettre de démission adressée à Eve Bazaïba, secrétaire générale du MLC avec copie pour information transmise au « boss » Jean-Pierre Bemba, Gecoco déplore « l’absence de débat dans le parti sur les options et autres orientations à prendre« .

Une décision difficile à prendre: « Je vous notifie, mort dans l’âme, ma volonté de quitter définitivement le parti« .

Il souhaite tout simplement que son départ serve des leçons au parti et lui permette de se remettre en cause dans la manière de conduire et de diriger le parti.

Il ne regrette tout de même pas d’avoir rejoint le MLC. Sans être prophète de malheur, il estime que beaucoup membres et cadres, mécontents de la manière dont le parti est dirigé, pourraient lui emboîter les pas dans les prochains jours.

3 Commentaires

  1. Dissident, dissidente, definition selon Larousse:
    – qui s’écarte, à cause d’une divergence d’opinion, de la communauté dont il faisait jusqu’alors partie;
    – qui s’écarte d’un mouvement politique, philosophique, artistique.

    Dissident, il ne parle plus au nom de son ancien parti et n’
    ‘utilise pas de doublon mais
    peut CRÉER un autre parti ou ADHÉRÉ à un autre parti existant

  2. Bonne événement, c’est un prostitué politique habitué à des revirement. Nous savons qu’il jouait le jeu du Rassop et veut aller sans ce groupement politique. Bon débarras.

    • Non événement, c’est un prostitué politique habitué à des revirement. Nous savons qu’il jouait le jeu du Rassop et veut aller sans ce groupement politique. Bon débarras.

Comments are closed.