Abdou Abarry a fait cette déclaration à l’occasion d’un tête-à-tête entre avec le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, mercredi à Kinshasa.

« L’Union africaine apporte son soutien à M. Bruno Tshibala, Premier ministre nommé par le Président de la République conformément à l’accord du 31 décembre 2016 et appelle à la formation du gouvernement de large union nationale ainsi qu’à la désignation du président du Comité national de suivi de la mise en œuvre de l’accord en vue de l’organisation des élections apaisées en RDC », a-t-il indiqué,

Outre le volet politique, Abdou Abarry est notamment revenu sur la situation sécuritaire précaire au Kasaï. Son institution a-t-il fait savoir, soutient et accompagne la RDC dans ses efforts pour la restauration d’une paix durable et la sécurité dans la province du Kasaï, victime de l’insurrection des milices de Kamuina Nsapu.

Ce soutien de l’UA témoigné au Premier ministre, Bruno Tshibala, entre en contradiction avec la contestation du Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi qui qualifie cette nomination de violation de l’accord du 31 décembre.

Le Rassemblement de Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, en tournée européenne appelle toutes les institutions internationales, notamment l’Union africaine, à s’impliquer dans l’application stricte et intégrale de l’accord du 31 décembre 2016, pour mettre fin à la crise institutionnelle en RDC.

L’autre partie prenante aux assises de la CENCO, la Majorité présidentielle, considère par contre que la nomination de Bruno Tshibala est une partie de la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre, sur laquelle il ne convient plus de revenir.

5 comments

  1. En Afrique, il n’y a pas de dissident tel que le défini le Larousse:
    – qui s’écarte, à cause d’une divergence d’opinion, de la communauté, dont il faisait jusqu’alors partie;
    – qui s’ecarted’un mouvement philosophique, politique, artistique.
    L’Afrique et l’union africaine ont inventé le doublement des structures (partis, associations, Ong …).

  2. Où se trouve Mende pour dénoncer l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays souverain ? Si cet homme aurait fait une déclaration contraire, on l’aurait accusé d’ingérence. Nous ne sommes pas étonnés de ce genre de déclaration qui témoigne du degré de médiocrité de la classe politique de certains pays africains. Qui saura jamais combien il a reçu ?!! Ça pue.

  3. QUAND ON A NOMME BADIBANGA, CETTE UA A DIT LA MEME CHOSE, ET POUR L’ACCORD DU 18 !!! FINALEMENT L’UA JOUE A QUOI ???? C’EST LA HONTE !!!
    JE DONNE RAISON A TRUMP: L’AFRIQUE DOIT ETRE RECOLONISEE, TOUT SIMPLEMENT…

Comments are closed.