Le gouvernorat de Kinshasa « n’est pas au courant » du rapatriement de la dépuille de Tshisekedi le 12 mai

Le gouvernorat de Kinshasa dit ne pas être au courant du rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi dans la capitale congolaise le 12 mai, comme il a été annoncé par l’UDPS. Partager :FacebookX

Photo droits reservés

Le gouvernorat de Kinshasa « n’est pas au courant » du rapatriement de la dépuille de Tshisekedi le 12 mai

Selon un communiqué lu samedi par Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), il n’est plus question d’une inhumation d’Étienne Tshisekedi dans le Kasaï.

« La dépouille du président feu Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba sera rapatrié au pays le 12 mai 2017 (…) le père de la démocratie sera inhumé au siège de l’UDPS, situé au 2600 sur Petit Boulevard Lumumba dans la commune de Limete à Kinshasa (…) la dépouille mortuaire sera exposée au Palais du Peuple », annonce-t-il. 

« Nous ne sommes pas au courant de cette annonce et à notre connaissance, il est interdit d’inhumer dans des zones habitées« , a répondu le service de presse de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

 

Le 10 mars dernier,  le gouvernement congolais a annoncé son opposition à ce que  d’Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février , ne soit être inhumé « dans un site urbanisé habité« , en référence au siège de son parti, situé au centre de la capitale congolaise.

Le 17 avril pourtant, son fils Félix Tshisekedi confirmait de nouveau la décision d’enterrer le leader historique de l’opposition dans son village d’origine, Kabeya Kamuanga, dans la province du Kasaï Oriental. Une décision qui fait suite à des longs jours d’infructueuses tractations entre le gouvernement et les familles politique et biologique du Sphinx.