La Belgique boude la nomination de Bruno Tshibala

9
1227
Photo d'archives.

Comme l’Union Européenne, la Belge boude la nomination vendredi, par ordonnance présidentielle, de l’opposant Bruno Tshibala, conformément, selon le président Joseph Kabila, à l’accord signé le 31 décembre dernier entre le Pouvoir et l’Opposition.

Pour l’ancienne puissance coloniale, cette désignation de M. Tshibala n’est pas conforme audit accord. « Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders prend acte de cette nomination qui s’écarte de la lettre et de l’esprit de l’Accord de la Saint-Sylvestre, qui prévoyait la nomination d’un Premier ministre proposé par le Rassemblement. Comme l’Union européenne, la Belgique est préoccupée par le fait que les autorités de transition ne disposent pas du large soutien nécessaire« , annonce un communiqué parvenu vendredi à POLITICO.CD.

Au pays, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti dont est issu Bruno Tshibala, a également fustigé cette nomination, appelant à une « grande mobilisation », le lundi 10 avril prochain.

De son côté, l’Union Européenne a qualifié cette nomination de contraire  « à la lettre et à l’esprit de l’Accord du 31 décembre 2016. Elle observe le manque de consensus sur cette nomination et marque sa grande inquiétude à ce sujet »

« Le rétablissement d’un large consensus national pour un gouvernement mandaté pour des élections avant la fin de l’année est au cœur du dit Accord. A cet égard, l’UE appuie pleinement la nouvelle résolution 2348 que le Conseil de Sécurité des Nations Unies vient d’adopter à l’unanimité, qui prie toutes les parties prenantes en RDC de mettre en œuvre sans délai l’Accord du 31 décembre 2016, en toute bonne foi et dans son intégralité« , dit l’Union Européenne dans ce communiqué parvenu samedi à POLITICO.CD.

9 Commentaires

  1. Nous ne croyons plus aux résolutions pour la RDC, chaque fois ces résolutions restent des lettres mortes.

    On se demande pourquoi organiser des réunions au plus haut niveau comme l’ONU sans la réaction concrète? D’ailleurs les tueurs (Mp) des Congolais à Kinshasa avaient qualifiés cette résolutions d’une recommandation non une obligation et ça n’aura aucun effet. Et voila Kabila concrétise cela en jetant l’accord du 31/12/2016 qui était un espoir pour tous les peuples Congolais. Je donne raison à la représentante Américaine à l’Onu après sa première visite en Afrique a bien vu que la Monusco au Congo était collaboratrice d’un pouvoir corrompus et l’Amérique dépense l’argent sans que la paix revient au Congo bientôt 19 ans de présence.

    Le 10 avril les Congolais serons dans la rue , la police et l’armée vont les tuer, la Monusco sera là pour prendre les photos des morts sans réactions de protéger les peuples qui revendiquent leur droit.

    Avec la richesse du Congo Kabila corrompe tout le monde et il continue comme si rien n’était.

    Où la vérité de la communauté internationale?

    Bruno demain il fera le tour du monde comme premier ministre légale, on va l’accueillir aussi.

    • En te lisant cher Luza, je vois que Kabila n’as pas reussi a abrutir tout les congolais.

      Brillante analyse. La MONUSCO ou toute autres Missions des NU dans le monde sont des occassions de touristes, predateurs sexuelle et autres traffiquants de tous genre de se faire.

      Rien a attendre d’eux.

      • La belgique boude la nomination de bruno tshibala:De la pire distraction! Arretez de nous prendre pour des idiots car on a tout compris de vos jeux criminels avec kabila. Si votre imposteur oeuvre en toute quietude c’est pcq il sait bien ce qu’il vous donne en retour. Biensur au prix du sang des pauvres congolais. Belgique, union europeenne…soyez aussi maudits que votre homme rwandais kanambe

  2. Qu’est-ce que l’UE ou la Belgique veulent nous faire croire ? Passez à des sanctions pratiques. La Belgique peut, par exemple, rappeler son Ambassadeur et fermer son ambassade en RDC! Nous n’avons plus besoin des déclarations farouches pendant qu’au fond de vous-mêmes, vous avez que vous allez « travailler » avec ce gouvernement. Heureusement que le peuple ne compte plus sur vous, UE et Belgique. C est notre pays, nous nous battrons avec nos moyens et capacités à notre disposition !

  3. La Belgique par la voix de son ministre des affaires étrangères a dit qu’elle prenait acte de la nomination du gouvernement Tshibala, elle n’a nullement dit qu’elle boudait ce gouvernement mais a tout simplement dit qu’elle estimait que cela n’était pas conforme à ses yeux à l’accord du 31 décembre 2016. Il y a une ligne rouge que le ministre n’a pas franchi. Il est conscient que les relations belgo-congolaises sont souvent passionnelles. Alors il agit prudemment. En diplomatie, il faut toujours se laisser des portes de négociation.

  4. Les congolais sont responsables numéro un de leurs propres turpitudes. N’allons pas chercher la faute chez les autres. Nous sommes nous mêmes hautement toxiques.

    • Le Congo appartient au congolais… Nous sommes un etat souverain nous combattront toutes formes de la recolonisation… Non plus jamais avec des théâtre des hommes a la peau du soleil.

Comments are closed.