Des opposants reçus par Jospeh Kabila ce soir

1
1100

La société civile signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine, le 18 octobre dernier, a été reçue en premier dans une série de séances d’entretiens entre les parties prenantes des discussions de la Cenco et le président Joseph Kabila lundi soir au Palais de la Nation à Kinshasa.

Selon Maguy Kiala, son porte-parole de cette coalition d’ONG, il a été question d’augmenter le quota de leur participation au prochain gouvernement. Selon les avancée dans des discussions, son groupe n’avait qu’un seul poste.

Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo,  qui est à la tête de l’Opposition républicaine, n’a pas fait de commentaire à l’issue de sa rencontre avec le Président congolais. Vital Kamerhe qui a été reçu dans la foulée, à la tête de l’opposition signataire de l’accord de la Cité de l’Union Africaine, explique quant à lui, son souhait de voir les choses évoluées.

« Nous nevons appliquer, l’accord de la Saint Sylvestre. Le Premier ministre doit venir du Rassemblement tel qu’il est prévu dans cet accord; et le pays doit avancer, car l’essentiel c’est d’aller aux élections« , dit-il.

Principal interlocuteur du pouvoir, le Rassemblement n’a pas été reçu ce jour. Des sources proches de la présidence parlent d’une rencontre ce merdi.

Trois mois après le début des discussions autour de l’arrangement particulier, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont jeté l’éponge, devant le blocage constaté dans ces pourparlers où la Majorité Présidentielle et le Rassemblement n’ont pu accorder leurs violons pour appliquer l’accord obtenu le 31 décembre dernier.

Pour officialiser la fin de cette médiation entamée sur demande du président Joseph Kabila en novembre dernier, les Catholiques ont rencontré dans la foulée le Chef de l’Etat, qui a néanmoins signifier que ce camouflet ne devrait pas mettre en péril l’accord.  « Son Excellence, Monsieur le Président de la République a noté que la CENCO ne s’est pas Contentée de Constater les divergences ; elle a, en même temps, présenté des Suggestions à partir desquelles le Chef de l’Etat s’implique dès à présent« , a expliqué un communiqué lu à la télévision nationale dans la foulée de cette rencontre.

C’est dans ce cadre que le président Joseph Kabila a entamé une consultation de deux jours qui prendra fin demain mardi 5 avril, ayant pour objectif d’écouter le points de vue des uns et des autres, avant de s’adresser à la nation par l’intermédiaire des députés et sénateurs réunis en congrès tel qu’annoncer.

Du côté du Rassemblement, Delly Sesanga souligne que sa plateforme n’a pas reçu d’invitation officielle, toutefois disposée à  une telle rencontre.

« Quand nous recevrons l’invitation officiellement, le Rassemblement appréciera la suite à y réserverSi le président de la République intervient ici comme une des autorités morales de la MP sur les 2 éléments du blocage, nous sommes prêts à le rencontrer« , a fait savoir Delly Sesanga.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.