Les principales villes du pays, exceptée Goma, ont toutes connu une journée morose suite à l’appel de l’opposition à une “ville morte” pour exiger l’application de l’accord signé le 31 décembre et dont l’application s’enlise dans des discussions autour de l’arrangement particulier.

Tout le pays est mort !” s’exclame le député Jean-Claude Vuemba, joint au téléphone à la mi-journée. Selon ce cadre du Rassemblement, l’appel de l’opposition a été largement suivi. “Vous voyez bien, les photos à travers différents réseaux. J’ai tous les présidents fédéraux, les présidents d’inspection du MPSR à travers le Congo, qui m’appellent. Il n’y a rien. Même la tentative qu’ils ont essayée hier, à travers le gouverneur de province, pour corrompre les forces vives de la nation, ça a échoué. Monsieur Kabila a un problème avec le peuple congolais, et nous allons continuer, demain. Demain aussi, il y aura ville morte“, promet le député Vuemba.

Le  Parti Peuple au Service de la Nation (PSN) félicite quant à lui le peuple congolais qui a “massivement répondu à l’appel à la journée ville morte, lancé par le Rassemblement des forces acquises au changement.

Même après le départ du Grand Sphinx les congolais sont toujours capable d’un si haut niveau de mobilisation. Ceci démontre à suffisance que la lutte pour un Congo démocratique est une affaire de toute la nation“, ajoute  Eric Bukula, Secrétaire général de ce parti membre du Rassemblement.

4 comments

  1. Dans toutes les villes de l’ex-Katanga, les gens ont travaillé normalement. Cela doit être la même chose dans la plupart des villes à l’exception de Kinshasa et le Kasai. A Kisangani, on lapidait les autos. De quoi parlez-vous???

    1. atomiseur tu es libre de voir ce que tu veux et de comprendre comme tu peut; ton problème handicape mentale ne concerne que toi et ta famille biologique, pour ce épargne nous de tes réflexions débiles.

      1. C’est normal que des gens vivent ensemble mais dans des mondes différents, ceux qui ont toujours appelé le mal “bien”, et ceux qui ont toujours appelé le mal “mal” ; ceux qui, quand les choses ne marchent pas disent que tout va bien ; ceux qui, quand il y a 30 morts disent qu’il y a eu 3 blessés, etc. Depuis Mobutu, les chantres des dictateurs sont toujours là, vivant dans un autre monde que le monde normal, vidant les caisses de l’Etat, distribuant de l’argent dans des bars et d’autres débits de boisson. Vous rende-vous compte que quelqu’un qui, hier encore vilipendait Mobutu et Kabila dans son émission “Tolobela yango”, aujourd’hui passé de l’autre côté (dans l’autre monde) à force de cartons bourrés de billets verts, passe à la radio pour proclamer l’échec de la journée ville morte !! Ridicule. Et pourtant, s’il était devenu député, c’est puisque le peuple de notre monde à nous pensait qu’il serait utile au peuple comme député. Mais hélàs, il est passé dans l’autre monde. En suivant les médias neutres, la vérité éclate aux yeux (Okapi, Rfi, BBC, TV5, …).

  2. Il n’ya pas eu ville morte,au contraire c’est l’echec au rassemblement.demander a vos hommes dela rue.nous avons travail et manger comme d’ordinaire.vous le kinois continue avec vos greves,vous pouvez faire meme un mois ,qui va perdre,felix et sa famille sont en belgique,ses enfants vont a l’ecole et il vous demande de bloquer vos enfants.est ce que pensez y quíl vous aime.reflechissez avant d’aller dans la rue pour etre tuer .Demande a FELIX d’organiser les obseques de son pere avant de rever d’etre PM.

Comments are closed.