Martin Fayulu : «Il n’y a pas de place au Rassemblement pour des virus»

5
1107

La Dynamique de l’opposition, plateforme au sein du Rassemblement des forces acquises au changement a clôturé son deuxième congrès, ce 15 mars 2017, dans la salle polyvalente de la paroisse catholique, Fatima où il s’est ouvert depuis mardi 14 de ce même mois. Le Modérateur en exercice de cette l’une des têtes de cette plateforme de l’opposition, Marti Fayulu a saisi cette occasion pour peser dans la balance les différentes tendances qui se dégagent tant à la Dynamique de l’opposition qu’au Rassemblement.

« Les évêques ont dit clairement que le Rassemblement est conduit par Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Alors de quoi parle-t-on. Il y a des congolais qui sont habités par je ne sais quel esprit ! Ces congolais ont été envoyés, ils ont infiltré le Rassemblement et aujourd’hui ils veulent créer une scission qui n’existe pas, une organisation qui n’existe pas et ces individus sont membres de la Dynamique. Si on ne les exclu pas ça veut dire que nous sommes complices ! », il n’existe qu’une seule Dynamique, celle que Martin Fayulu modère, a-t-il voulu fait comprendre.

Le Modérateur de la Dynamique, n’a pas tari des mots pour donner plus de la hauteur à son regroupement politique : « s’ils s’amendent, s’ils comprennent qu’il y a le Rassemblement de Genval, le Rassemblement que le Président Etienne Tshisekedi a mis en place, et que nous l’avons soutenu, accompagné, ils vont se ressaisir, ils reviendront à la Dynamique frapper à la porte, ils passeront devant la commission de stratégie et la commission de stratégie examinera leur cas. Autrement ils ne sont plus membres de la Dynamique ou du Rassemblement », a-t-il expliqué.

Selon lui, son groupe n’a pas été créé pour aider le pouvoir en place à torpiller la vie des congolais. « Ces amis ont une idée, c’est être dans le groupe pour torpiller le Rassemblement. Donc il n’y a pas de place au Rassemblement pour les virus. Alors il faut extirper les virus, pour permettre au corps de fonctionner comme il se doit », a appuyé Martin Fayulu.

Martin Fayulu a soutenu lorsque la restructuration du Rassemblement s’est faite, le débat s’est déroulé à l’interne et s’est terminé à l’interne.

« J’ai été à Genval, j’ai participé activement, la Dynamique de l’opposition a signé l’acte de Genval par le modérateur de l’époque qui a engagé toute la Dynamique, donc je ne peux pas moi faire autre chose que respecter cet acte de Genval, ce que le Rassemblement fait. S’il y a un débat, il doit se faire à l’interne. Quand nous étions en train de faire la restructuration des organes du Rassemblement, moi j’ai engagé un débat et il s’est fait en interne. Ce n’est pas engager un débat pour aider le pouvoir à donner un coup de massue au Rassemblement », s’est indigné Matin Fayulu.

Le président de l’Ecidé s’est indigné de constater que le monde entier selon lui considère que sans le Rassemblement, c’est le KO en RDC. Il est alors inexplicable a-t-il fait remarqué, de constater que certains individus qui ne représentent qu’eux-mêmes les membres de leurs familles tentent de torpiller une œuvre qui doit sauver 80 millions de congolais.

« Seul l’accord de la Saint Silvestre vaut parce que c’est lui qui confère la légitimité à toutes les institutions de la RDC. Tous les congolais doivent faire un effort pour que l’accord du 31 décembre soit appliqué. Si l’accord n’est pas appliqué, il faut que les congolais nous suivent. Nous allons donner un mot d’ordre pour sortir dans la rue, organiser des manifestations pacifiques, dire que Kabila ne peut pas être reconnu en tant que Président de la République. Aucune institution ne doit être reconnue », a-t-il prevenu.

Ecoutez Martin Fayulu au micro d’Aligne Engbe

5 Commentaires

  1. Naturellement, c’est Kabila qui a empeche Rassemblement de se doter de statuts et de reglementaire interieur. Or, la crise qui secoue cette plateforme resulte de l’absence de ces deux instruments censes, notamment, prevoir le mecanisme de successipn en cas de vacance. Le ver est dans le fruit. Martin Fayulu le sait. Qu’il ne perde pas de vue qu’il est presidentiable. En tant que tel, on commence par s’assumer avant de faire assumer.
    Omer Nsongo

  2. Je regrette que Matungulu entre dans situation qu’il ne va pas gagner quelque chose. Je pense le groupe qui a regagner le Rassemblement a raison , car les congolais comptent sur le groupe.

  3. Comme jadis le feu mareshal Mobutu qui, au lieu de travailler dans l’intérêt du peuple congolais a passé tout son temps à creer LE dédoublement des partis politiques et des ONG pour se doter de majorités de factice, Joseph kabila luî emboîte les pas en instrumentalisant des petits gens et mécréants dépourvus de bases électorales pour creer DE dissensions au sein du rassemblement ! Dans ce pays on a vu des UDPS ailes kibasa, Mbouakiem… mais qui ont été toutes l’œuvre des services de sécurité du mpr. La fin â été la fuite de Mobutu et de ses courtisans. Et avec Joseph kabila, l’histoire se répète. Le peuple doit rester vigilant car l’heure des grandes mobilisations de masses arrive bientôt. Le dictateur, on le chasse, â défaut de la vindicte populaire.

  4. Oh peuple congolais perdu Dans la nature et le desordre de soit disant opposants, EST ce que Kabila qui a demande la restructuration du rassemblement ? Pour Lui donner la tache qui n’est pas la tienne ! Svp vous opposants soyez une fois serieux et consequants de vos actes, donner a Kabila 3 moms pour qu ill nomme un de vous, continuer les arrangements particuliers et avant tout ca enterrer d abord le vieux pour que son ame, corps et esprit reposent en paix. Rassemblement organiser votre structure par les reglements et status, pour eviter vos imcomprehensions inutiles pour les postes. A vous de joeur et liberer le blocage et non taxer poliment Kabila par vos propos

Comments are closed.