Fosses communes dans le Kasaï: le gouvernement accuse les miliciens Kamwina Nsapu

9
1235

Le Haut-commissaire de Nations-Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussei, a annoncé la découverte de trois fosses communes dans le Kasai, sans préciser l’endroit, lors de son discours ce mercredi au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

« Mon Bureau a récemment signalé un certain nombre de violations graves des droits de l’homme dans les provinces de Kasaï et Lomani de la République démocratique du Congo (…) À la lumière des rapports récurrents de violations graves et de la découverte récente de trois autres fosses communes, j’exhorte le Conseil à établir une commission d’enquête chargée d’examiner ces allégations. Mon Bureau surveillera attentivement les développements judiciaires concernant les actions des forces de sécurité qui ont entraîné la mort de plus de 100 personnes en septembre et en décembre », dit ce mercredi 8 mars 2017 lors de son intervention au conseil de droits de l’homme de l’ONU« , a-t-il dit.

Du côté du gouvernement, on admet qu’il y a « plus que » trois fosses communes, mais que celles-ci seraient l’oeuvre des miliciens Kamwina Nsapu, aux prises avec les forces loyales dans cette partie du pays.

« Ils [allusion faite au Haut-commissaire de Nations-Unies aux droits de l’homme, NDLR] ne sont pas sur le terrain, mais nos magistrats y sont, ils seront bientôt de retour. Nos magistrats ont découvert plus que trois fosses communes, toutes ces horreurs ont été commises par des miliciens Kamwina Nsapu« , fait savoir Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement cité par la correspondante de RFI, Sonia Rolley.

600 000 personnes actuellement ont besoin d’une assistance humanitaire

La région du Kasaï dans sa configuration globale connaît plusieurs foyers de tensions causés par les affrontements entre les Forces armées de la RDC et la milice du feu chef coutumier Kamwina Nsapu.  Le Bureau de Coordination des affaires humanitaires de l’ONU, OCHA, a constaté ce mercredi  qu’une nouvelle aide humanitaire s’impose dans cette région, habituellement épargnée des déplacements des populations pouvant nécessiter de l’assistance humanitaire.

La porte-parole de l’OCHA, Yvon Edoumou qui a livré cette information sur RFI, fait savoir que les affrontements entre les forces de l’ordre en RDC et les éléments du Chef coutumier Kamuena Nsapu ont amené plusieurs kasïens à vivre en dehors de leurs toits respectifs.

600 000 personnes actuellement ont besoin d’une assistance humanitaire en nourriture, eau, et même globale, selon Yvon Edoumou. 53 000 d’entre eux sont des enfants, des jeunes à l’âge de scolarisation qui ont abandonné le banc de l’école, déplore-t-elle.

9 Commentaires

  1. Ministre de démenti, même là où les choses sont claires, il veut toujours flouer les gens par le mensonge. Ces gens que vous massacrez ne méritent-ils pas la vie autant que vous?

  2. S’il faut croire à L. Mende, cela voudrait dire que les miliciens ont massacré les policiers et les enterré dans des fausses communes, pour cacher quoi? Ou ce sont les forces de l’ordre qui ont communes au ratissage des villages en suspectant les habitants de connivence avec les miliciens. Afin d’effacer les traces ils les enterrent dans les fosses communes, voilà la réalité. Le mensonge vient par l’assenceur, mais la vérité vient lentement par l’escalier.

  3. ce l’arme de kabila qui a comit ce massacre, ce peroque de lambert mende est menteur . lui il connais le secre de ce tuerie avec cette regime de criminel, ce ne pas la premiere fois avec cette regime.il ya bcp de faus commune au RDcongo.ce gent seront arrete est trasmetre au CPI, honte avous mende avec kabila bande de malffra

  4. Mende Omalanga « Nkusu Wa mulundu mule »: la faute, c’est toujours aux autres!!!
    Mon Dieu résiste aux orgueilleux et il élève les humbles. Etes-vous prêt à affronter le souverain primaire? À bon entendeur, salut.

  5. Mende continues à lécher le cul de ton petit président sans CV et futur pensionaire de la CPI.
    maudit personnage

  6. Lambert Mende,
    Merites-tu encore ce poste du Ministre reellement ? Ces crimes nous permettront nous le peuple de vous crucifier avant votre mort.
    Tu dois te dire que ton mensonge n’atteint plus personne.
    Assassins !

  7. Ces forces d’autodéfense populaire du chef Kamuina Nsapu n’ont pas d’armes de guerre pour perpétrer des assassinats à grande échelle!!! Il faut que le gouvernement congolais cesse de se moquer du peuple et de l’opinion internationale!!! Trop s’en est trop, ces mercenaires et leurs commanditaires doivent être traduits devant la justice internationale pour répondre de leurs actes criminels! Mende doit cesser de cracher sur la mémoire de nos morts!

  8. Ils ont utilise les armes le 19 et 20 decembre pour nous teroriser afin de rester au pouvoir pendant longtemps voila le resultat tous ces morts que les organismes,la societe civile et les opposants reclamaient pour vous il falait montrer a la communaute internationale il n’y a pas eu bcoup, voila la verite.mende il est grande temps de se repentir sinon tu paiera chair.vraiment tu congolais ou bien aussi rwadais on a besoin de la paix

Comments are closed.