Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d'illustration). © AFP/Papy Mulongo
Un homme arrêté par la police, le 19 janvier 2015 à Kinshasa, en marge des manifestations contre le pouvoir de Joseph Kabila (Photo d'illustration). © AFP/Papy Mulongo

Selon l’enquête du BCNUDH, 28 personnes ont été tués par des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC, 6 par des agents de la Police nationale congolaise PNC et 6 autres lors d’opérations conjointes de la PNC et des FARDC.

Certaines victimes ont reçu des balles dans la partie supérieure de leur corps, ce qui laisse transparaître l’intention délibérée de tuer, selon les enquêteurs.

Outre les morts, le rapport estime qu’au moins 147 personnes ont été blessées par des agents de l’État, dont 14 femmes et 18 enfants; et 917 personnes, dont 30 femmes et 95 enfants, arrêtées par les forces de défense et de sécurité.

Le rapport note également que certains manifestants ont commis des actes de violence, dont le meurtre d’au moins un agent de la PNC à Kinshasa le 20 décembre 2016

Je demande instamment au Gouvernement de veiller à ce que les responsables des violations commises dans le contexte des événements qui ont marqué la fin du deuxième mandat constitutionnel du Président Joseph Kabila Kabange rendent des comptes et soient traduits en justice. Des mesures doivent également être prises, à tous les niveaux, pour que l’exercice légitime des libertés fondamentales par la population ne conduise pas à la perte de vies humaines et à d’autres violations graves des droits de l’homme”, a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein

1 comment

  1. L’ONU + LE RÉGIME KABILA + L’INFILTRATION DES RWANDAIS ET OUGANDAIS DEPUIS LA SOIT DISANT GÉNOCIDE RWANDAIS + LA CHARTE DE L’IMPÉRIALISME OU LA CHARTE DE LA SERVITUDE = GÉNOCIDE NANDE, VIOL, VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME RC CONGOLAIS, MASSACRE DES CONGOLAIS : HOMMES, FEMMES, ENFANTS, JEUNES ET VIEUX, MANIPULATIONS DES INSTITUTIONS DE LA RÉPUBLIQUE, SOUFFRANCES, MISÈRE ET MENACES D’UN PEUPLE SOUVERAIN ET DÉSTABILISATION DE LA RDC. AGENDA CACHÉ, UN PLAN IMPÉRIALISTE POUR LA DÉSTABILISATION ET LA DESTRUCTION DES CONGOLAIS AVEC LA BÉNÉDICTION DES TRAITRES SANGUINAIRES AVIDES ET VOLEURS AU SERVICE DES IMPÉRIALISTES, DES LOBBIES OCCIDENTAUX ET DU TUTSIS POWER OCCUPANTS. LES CIEUX ET LA TERRE PASSERONT, RIEN SUR TERRE EST IMMUABLE. HYPPOLITE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA, NE MET PAS TON ESPÉRANCES AUX VAINES RICHESSES QUE TU ES EN TRAIN D’AMASSER AU PRIX DU SANG ET AU DÉTRIMENT DES CONGOLAIS QUE TU TUE CHAQUE JOUR ET CHAQUE NUIT COMME HITLER TUAIT LES JUIFS SANS PITIÉ. LE SANG DE MON PEUPLE CRIE PLUS FORT QUE LE SANG DES RWANDAIS MORTS EN 1994 PENDANT LES GÉNOCIDES ORGANISÉES POUR MIEUX PÉNÉTRER EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO ” ZAÏRE À L’ ÉPOQUE” DANS LE BUT DE RÉALISER CE PLAN QUI EST EN ACTION AUJOURD’HUI. JOSEPH KABILA, SACHE QUE LE SANG DES CONGOLAIS TE RATTRAPERAI TRÈS BIENTÔT.

Comments are closed.