Parlant d’une grande icône de la lutte pour la démocratie qui vient de s’éteindre ce 1er février à Bruxelles, l’Union Africaine pense que la seule manière d’immortaliser le combat du Sphinx de Limete est de mettre en oeuvre l’accord du 31 décembre, facilité par la Conférence épiscopale nationale du Congo.

Étienne Tshisekedi a joué un rôle important dans l’accomplissement de ce processus, note le document de l’UA, qui voit en cet accord le dernier combat gagné par Étienne Tshisekedi et son héritage à la nation Congolaise.

L’Union Africaine appelle le peuple Congolais et les forces de sécurité à rester soudé pendant ce moment de douleur.

1 comment

Comments are closed.