Insatisfaite du quota lui accordé, la société civile promet de compliquer la tâche au nouveau gouvernement

6
805

La société civile dans sa diversité s’est dite indignée du quota des ministères qui lui a été réservé dans le cadre du partage des portefeuilles au sein du nouveau gouvernement issu des arrangements particuliers sur l’application de l’accord de la Saint Sylvestre, facilitée par les évêques Catholiques.

Joseph Kibangula, secrétaire général de la société civile dans toute sa diversité pense que ce quota est une insulte à la société civile. Dans une interview accordée à Politico.cd, ce syndicaliste fustige la discrimination de la Conférence épiscopale nationale du Congo dans la répartition des postes ministériels. « Aujourd’hui nous sommes devant un fait accompli. La CENCO, distributrice de postes a seulement accordé deux ministères à la société civile. Vu le travail qui a toujours été abattu par cette structure citoyenne, ce quota est une insulte à la société civile Congolaise » a déploré Joseph Kibangula avant d’avertir que la société civile va s’atteler sur les actions de terrain pour compliquer la tâche au nouveau gouvernement issu des accords du centre interdiocésain. « L’accord de la cité de l’Union Africaine prenait en compte le social des fonctionnaires de l’État, ce qui n’est pas le cas pour cet accord de la CENCO, qui n’a pas également prise en considération la jeunesse. C’est sur ces couches insatisfaites du partage des postes que nous nous appuyerons pour exiger par les actions de la rue l’accomplissement des fondamentaux de l’accord [le social des fonctionnaires et l’organisation des élections] à ce gouvernement de 53 personnes. »

Les explications de Joseph Kibangula au micro de Politico.cd tenu par Huggo Matadi.

 

6 Commentaires

  1. Assoiffé de poste… Parce que tu es mécontent il faut maintenant penser à la rue. C’est très ridicule. Vous faites honte à l’Afrique. Et si on te donnait 20 postes, quelle serait la part du pauvre peuple que tu prétends représenter? Tous vous êtes des égoïstes, Vous faites des bruits juste pour gonfler vos poches, bande des escrocs. Tous les politiques congolais me donnent envie de vomir et cette société civile déguisée. Il avait raison celui qui avait dit que un bon africain c’est celui qui est mort. Vous incarnez bien cette thèse. Mawa na bino, bokokufa liwa ya mabe.

  2. La Societe Civile N’a Rien A faire Avec La Gestion Du Gouvernement Ou Avec La Politique Elle Plus Tot L’arbittre Et L’eglise Au Millieu Du Village Pourquoi Viser Les Postes Ce Que Ce N’est Plus La Societé Civile Mais Des Politiciens Traitre De Soit Disant Societe Civile

  3. Vous auriez du tenir ce propos durant les deux mandats de Kabila, l’homme qui a paupérisé, chosifié notre peuple en général. Personne en RDC ne fait confiance aux responsables syndicaux, devenus des relais de la kabilie.

  4. Supportet mon frère. Si kabila ne vs à jamais donné mm le poste de portier du ministere .il faut remercier la cenco pour les deux là.mikolo oyo portefeuille ekomi pasi.eza lisusu ndenge ya kala te.

  5. le but de ce gouvernement est d’organiser les élections crédible et transparente et sont temps d’action est limité à une année 12 mois je ne comprend pas pourquoi les gens se battent pour y faire partie?
    dire que nous allons compliquer la tache a ce gouvernement est ce synonyme de vouloir les élections a temps voulu pour sortir le pays de la crise ou c,est les intérêts personnel qui passe en avant de l’intérêt de la nation?
    voilas pourquoi Tshisekedi et l’UDPS ne fait confiance à personne…

Comments are closed.