vendredi, octobre 9, 2020
DRC
10,822
Personnes infectées
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
304
Personnes en soins
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
10,242
Personnes guéries
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 9 October 2020 à 15:35 15 h 35 min

Paluku à Lumbala: « je suis dans le lac des rébellions, insurrections, haine…depuis 10 ans sans être noyé »

- Publicité-

Au micro de POLITICO.CD ce dimanche 22 janvier, l’opposant Roger Lumbala a tenu à répondre au gouverneur Paluku qui l’avait accusé d’être l’instigateur politique du M23, lui demandant « d’accuser » Gédéon Kyungu, l’ex chef militaire de Bakata Katanga amnistié par le gouvernement l’année dernière, avant de suggérer au président Joseph Kabila de « réellement jeter » M. Paluku dans le lac Kivu.

« Monsieur Julien Paluku doit se rappeler que le Chef de l’Etat avait dit qu’il voulait le jeter dans le lac. Je pense que le Président de la République doit réellement le jeter dans le lac« , a dit Roger Lumbala d’un ton moqueur, faisant référence à une blague du président Kabila lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique de Matebe en territoire de Rutshuru, dans l’Est de la RDC.

Il n’aura fallu pas plus d’une trentaine de minutes au gouverneur du Nord-Kivu pour faire parvenir sa réaction à la rédaction de POLTIICO. CD. « On n’engage pas de polémique avec les criminels sur qui pèsent le sang des congolais. Les avocats de la province compulsent le dossier M23 et bientôt les auteurs intellectuels, moraux et matériels devant la barre« , a réagi Julien Paluku, avant d’ajouter:  » je suis dans le lac des rébellions, insurrections, haine, motions [de défiance] …depuis 2007. 10 ans sans être noyé »

Les deux personnalités politiques ont vu leurs chemins s’entrecroiser notamment lors du déchirement de la République Démocratique du Congo après la deuxième guerre d’agression du Congo. Le RDC/KML dans lequel luttait Julien Paluku s’est plusieurs fois affronté aux éléments du RCD/N de Roger Lumbala, qui avaient lancé des attaques pour la conquête du territoire sous contrôle du RCD/KML dans l’ancienne province Orientale.

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Ce sont les intérêts rivaux qui alimentent les conflits entre les deux leaders politiques. En politique, c’est le mariage des intérêts et non d’amour. Roger Lumbala est dans l’opposition et Julien Paluka, dans la majorité, c’est tout à fait naturel que ce dernier fasse tout pour plaire à son maître. Il doit trouver la matière pour maintenir Roger Lumbala loin de son terrain d’action politique.
    Un politologue disait « la politique est l’art de déstabiliser les autres pour se maintenir » Tant que tes opposants sont stable, alors votre propre stabilité est en jeu. Mais si vous mettez en déséquilibre vos adversaires politiques, vous vous maintiendrez autant que possible dans les affaires.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...