mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

Les 6 points de l’accord du Dialogue!

- Publicité-

Pas de 3ème mandat pour Kabila, libération de Diomi, retour de Katumbi: ce qu’on sait de l’accord du Dialogue!

Selon des informations à notre procession, il est stipulé dans cet accord que:

  1. le président Joseph Kabila restera en fonction pour conduire une transition, mais ne pourra pas se représenter pour un troisième mandat,
  2. la tenue des élections aura lieu dans le dernier trimestre de 2017,
  3. un gouvernement dirigé par le Rassemblement et composée « à part égale »,
  4. la libération de 7 prisonniers politiques et d’opinion emblématiques dont Diomi Ndongala, Jean-Claude Muyambo
  5. Arrêt des poursuites et  retour de Moïse Katumbi en RDC
  6. Mise en place du  comité de surveillance et de suivi de l’accord.

L’accord sera signé demain à l’issu de sa présentation en plénière par la CENCO.

- Advertisement -
- Advertisement -

48 Commentaires

  1. Il ya plus d un probleme important que le retour de Katumbi. Franchement vous manque a faire ? Il est imperieux d exiger des delegues du pouvoir un engagement a ne plus brimer ou tuer la population

  2. Quid l’actuelle structure de la CENI et ses actuels animateurs? On ne veut pas du tout voir Nanga Corneille, il est partiel à mon humble avis et ne mérite pas du tout.

  3. Pour croire à ce fameux accord, nous devons déjà connaître le candidat président de la part de la majorité kabiliste et que la finance, information et presse, affaires étrangères, défense nationale, intérieur soient donnés à l’opposition vraie du Rassemblement-MLC.
    En plus de la prudence, que la CENI soit dirigé par un prêtre dûment mandaté par le cardinal Mosengwo et ns avec des aventuriers des pasteurs de reveille. Que la cour constitutionnelle soit aussi restructurée avec des juges issus de la mp, du Rassemblement et de MLC pour dire le droit correctement, sinon on verra tout le pire! L’arrêt des méthodes ANR surtout contre les congolais de l’étranger qui arrivent au pays.
    Que Kanyama et autres responsables de la garde républicaine soient poursuivies .

    • Là vous allez au-delà de l’accord, nulle part on a parlé de la restructuration de la CENI. A première vue c’est bien mais moi je doute de l’application de cet accord .

    • Dejà qu’il était difficile d’arriver à cet accord, tu veux encore qu’on rajoute des lignes. il y aura un conseil de transition qui veillera à l’application de l’accord.

  4. Boza ba ndoki bozo Banga ne kabila ba sango mibimba homme de Dieu il faut azala juste pardon akende kk bino basango baluka oyo aza capable kabila tolembi ye nga né à Kisangani (champ de bataille ) n’a bango

  5. Tant d’accord politique. Le président au pouvoir respectera cet accord d’organiser les élections en 2017 alors que la CENI a un morceau à croquer pour le fichier électoral (moyen financier)?

  6. Nous sommes tous préoccupés de voir la paix règne en rdc car c’est un problème pour tout le congolais alors évitons les militantismes d’une part et d’autre part,espérons a l’effectivité de l’application de cet’accort et non au critique au chef de politiciens car la politique elle est dynamique….

  7. Et le cas jean pierre bemba sera t il évoquer car tout les congolais sont les enfants du pays et nous ne laissons pas nos enfants au mais des etrangers.

  8. notre pays n’etait pour les voyoux mais il est vrais que c’est les voyoux qui le dirigeaient
    fini les regne de tusthi power dans notre pays
    le pays congo kinshasa c’est pour notre createur tout puissant

  9. C’est ne pas de mon avis de laisser Kabila puisse conduire la transition, une personne qui ne veut organiser durant 5 ans aurai la volonté dans 1an? Ce n’est pas pour favoriser ou tricher avec son dauphin qui va sortir de son camp?

  10. Le 1è accord de la cité de l’UA n’ ayant pas convaincu les congolais, Voilà le 2è accord de sortie de crise car les relations diplomatiques vont devoir renouveler la confiance , Un accord qui respecte les valeurs idéologiques de deux tendances , la gauche et la droite . Nous soutenons

    • bravo aux deux camps car nous n’avons pas besoin de voir le sang des congolais couler à cause de l’égoïsme qui caractérise la classe politique congolaise

    • Au début du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine, j’ai pris position pour dire que « Tout accord politique issu d’un dialogue non inclusif est un marché destiné à vendre aux enchères le peuple congolais ». Je proposais aussi dans cette prise de position que les Nations Unies procèdent à la certification des résultats des élections comme au Népal, au Timor Leste et en Côte d’Ivoire pour qu’aucun camp ne puisse douter de leur crédibilité. Les gens ont tendance à croire que c’est seulement l’opposition qui peut réfuter les résultats d’une élection, même le parti au pouvoir peut le faire, comme dernièrement en Gambie. La certification explicite et non implicite des résultats est une garantie pour une passation civilisée du pouvoir en RDC. Le monde entier attend cet événement comme on attend la finale d’une Coupe du monde de football.
      Décidément, cet accord issu d’un dialogue inclusif et voulu par tous évitera à notre pays les conséquences juridiques, socio-économiques, politiques et financières des élections renvoyées à plus tard. Surtout si la confiance réflexive est rétablie entre tous les acteurs.Bravo aux Congolais toutes tendances confondues qui y participent

      • Et si le internationaltant quoppositiorespecte la constitution qu’il lui meme promulgue, ne respecte pas cet accord, et que la court constitutionelle vient avec la meme interpretation des textes. Que fera la Communaute international et l’,opposition? Quel est cet article de l accord qui leur donne le pouvoir de stopper Kabila et sa court constitutionnelle en cas de respet de cet accord? J J’aimerai aussi sugerer que les animateurs de ladite transition ne soient postulants aux echeances de 2017.

        • Et si lepresident sortant ne respecte pas cet accord que fera la Cenco ? S’il n’a pas respecte la constitution que lui meme a promulgue,quelles sont les garenties qu il va respecte un accord ? et que la court constitutionelle vient avec la meme interpretation des textes. Que fera la Communaute international et l’opposition? Quel est cet article de l accord qui leur donne le pouvoir de stopper Kabila et sa court constitutionnelle en cas de non respet de cet accord? J J’aimerai aussi suggerer que les animateurs de ladite transition ne soient pas postulants aux echeances de 2017.

  11. Le 1è accord de la cité de l’UA n’ ayant pas convaincu les congolais, Voilà le 2è accord de sortie de crise car les relations diplomatiques vont devoir renouveler la confiance , Un accord qui respecte les valeurs idéologiques de deux tendances , la gauche et la droite . Nous soutenons

  12. JE LAISSE LE SOIN À CEUX QUI CONTINUE DE RÊVER !
    MOI JE NE DORS PAS C’EST POURQUOI JE NE DONNE AUCUN CRÉDIT À JOSEPH K.

    S’IL N’A PAS RESPECTÉ LA LOI SUPRÊME DU PAYS QUI EST LA CONSTITUTION VOTÉE PAR RÉFÉRENDUM, JE VOIS MAL COMMENT RESPECTERA-IL SES ACCORDS!

    D’AUTANT PLUS QUE SON OBJECTIF EST DE SE MAINTENIR AU POUVOIR !

  13. Il ne faut Jamais negocier avec un criminel , Kabila c est un criminel , il a triche’ la constitution pour tester au pouvoir , il peut tjr creer autre chose pour qu il aie pas election! Et moi Je regrette Vraiment pour cette opposition Faible , Kabila a tue’ la population parcque le peuple a voulu le respect de cette constitution, maintenant le rassemblemant surppot aussi n importe quoi , ils ont tous triche’ meme les Eveques

    • Non mon frère, le départ de jkk n’est pas à déclarer. Dans les négociations on n’obtient jamais 100% de satisfaction car chaque fait des concessions. Ce qui est le cas en présence. A mon avis mieux vaut ça que rien. L’intérêt de la nation doivent primer sur tout.

  14. Avec cet accord, Kabila et la MP auront toujours le contrôle de la police, de l’armée et des services de renseignements (ANR), donc ils auront tjrs l’Imperium et la gestion des régies financières où Matata a récemment nommé ses frères et ses potes. Donc il faut aussi faire 50/50 sur ces points là, sinon…..!

      • Nous sommes un peuple, une nation,…

        Nous sommes la rdc, un pays aux multiples facettes, parce que c’est une république qui se consolide et se redynamise.

        En dépit de nos divergences, la citoyenneté responsable est celle qui comprend que la construction de notre pays est une longue guerre constituée de plusieurs batailles.

        Les discussions directes sous l’égide de la CENCO n’est une bataille où les acteurs politiques doivent oublier leurs diversités et favoriser l’intérêt général de la nation.

        Nous devons laisser jouer le jeu démocratique : l’alternance et le respect de la constitution. Voilà les deux réalités actuelles que les discussions directes veulent sauver.

        Puis, il y a tellement des problèmes qui nécessitent la prise de conscience de tout congolais, chacun dans son regroupement politique ou centre de recherche scientifique et politique, doit apporter des lumières et s’organiser en élite intellectuelle ou politique pour monter de stratégies passant par la création de lobbyings pour sauver la rdc des mains de ses prédateurs.

        Pour l’instant, considérons que les différents dialogues ne sont là que pour nous permettre de remettre le pays sur la voix susceptibles de nous amener à la sortie de la crise actuelle, gage de la poursuite de la reconstruction des valeurs républicaines longtemps piétinées.

        Vive le patriotisme, vive la RDC.

  15. Un seul point est connu avec précision. Kabila reste pendant un an au plus.
    L’entrée en vigueur de l’accord : à discuter après.
    La décrispation du climat politique : poursuite des discussions.
    La mise en place du gouvernement dirigé par le Rassemblement et nommé par Joseph Kabila : à discuter après.
    La mise en place du Comité de suivi de l’accord : à discuter après sur cet organe.
    Respect de la Constitution : pas sûr.
    Bilan de l’accord : Kabila gagne; le peuple congolais est floué, les leaders (comme Franck DIONGO …) sacrifiés, les victimes des massacres de septembre et décembre 2016 sacrifiées.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...