vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 23:07 23 h 07 min

La Monusco dénonce la Police, l’ANR et la Garde Répbulicaine!

- Publicité-

« En outre, il déplore le caractère arbitraire de certaines de ces arrestations. Depuis le 16 décembre, l’Organisation des Nations Unies a recensé 113 arrestations dans le pays, dont des dirigeants et des sympathisants de l’opposition, des activistes de la société civile et des défenseurs des droits de l’homme, des professionnels des médias, ainsi que d’autres personnes. La plupart de ces arrestations ont été effectuées par la Police Nationale Congolaise (PNC), l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) et la Garde Républicaine, et ont eu lieu à Goma, Kinshasa et Bukavu« , déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

Ce communiqué est publié dans un contexte de tension en RDC où des manifestations contre président Joseph Kabila ont fait plusieurs morts ce mardi. Ces militants de l’opposition réclament le départ du Président congolais, dont le mandat a expiré lundi 19 décembre.  La Police, l’armée et les services de renseignements ont été déployés dans les rues pour empêcher toute insurrection. Des dizaines d’arrestations sont rapportés ces trois derniers jours. 

Dans son communiqué, la Monusco affirme ne pas avoir été « systématiquement autorisée » à avoir accès aux lieux de détention afin de vérifier les conditions dans lesquelles se trouvent les détenus.

« Je suis sérieusement préoccupé par les arrestations dont font l’objet certaines personnes qui ne font qu’exprimer leurs opinions politiques. l’exhorte les autorités nationales à respecter scrupuleusement leurs obligations internationales en matière de droits de l’homme, à créer un climat de tolérance et de respect politiques, en ce tournant décisif de l’histoire de la RDC, et à garantir au personnel des Nations Unies un accès libre et sans restriction à tous les centres de détention. Je lance également un appel aux autorités compétentes pour un strict respect de la loi, afin de garantir à toutes les personnes détenues une procédurejudiciaire équitable, mais aussi pour mettre fin à toutes les détentions à caractère politique», a déclaré Maman S. Sidikou.

Par ailleurs, le Représentant spécial dit souhaiter revenir sur son communiqué de presse daté du 18 décembre 2016, dans lequel il souligne la « nécessité pour tous les Congolais, et en particulier les responsables des institutions judiciaires et des agences de l’Etat en charge de la sécurité, de respecter les lois de la République et d’assurer la promotion et la protection des droits de l’homme, y compris la liberté d’opinion, d’expression et de réunion pacifique consacrée dans la Constitution, et ce, dans un espace politique ouvert ». « Cela est essentiel pour créer un environnement propice à la tenue prochaine d’un dialogue constructif en RDC« , a-t-il conclu. 

Le communiqué

c0igq6uweaacl-h

- Advertisement -
- Advertisement -

11 Commentaires

  1. Le Congo n’a plus besoin des communiqués ni de mise en garde de la monusco ou lacommunauté internationale mais plutôt de votre soutien ou action. Vous serez un jour accuser de non assistance des personnes en danger. Kabila nous tue devant la Monusco et cette dernière ne fait rien. Pourquoi êtes vous au Congo ? Pour assister aux massacres et pillier nos richesses ? Congolais nous devons nous lever comme un seul homme pour sauver notre nation en péril.
    Ils disent au opposants de ne pas lancer un mot d’odre au soulevement alors qu’ils sont incapable d’arrêter les massacres de Kabila.
    Avec Dieu nous vaicrons.

    • C’est vrai tu as dis la vérité. Il faut soutenir nos jeunes pour aller en-avant. Courage mes frères on verra si. Ils partira parce-que tout les sanctions ils donnent c’étaient de la mascarades pour endormir les peuples congolais. Entre-temps ils ses servent les biens du peuples en complicité des leurs collaborateurs. Les biens mal à qui. Il y aura toujours la souffrance partout dans cette monde même pour les riches. Tous se paie ici-bas. Dieu et grand. Sont peuples périt parce qu’il lui manque la connaissance. Debout congolais congolaise c’est pour l’intérêt de tous. Protéger la terre de nos ancêtres il faut les chassent partout où il sont entrées de tués les congolais. Maître jaguar likofia ngombe de Bruxelles salut

    • Bien dit mon cher ou ma chère! Nous devons nous lever et continuons le combat que nous avons engagé, jusqu’ à la victoire finale. Il n’ y a que nous qui pouvons nous libérer de cet esclavagisme kabiliste et Cie. N’ attendons rien de ces collabo de kabila et Cie. Ils nous l’ ont montré au moment où nous attendions leurs soutiens

  2. Nous sommes trop déçu de tels comportements sois disant de police nationale, pourquoi les congolais doivent être exclaves dans leur propre pays, c,est inadmissible !!! Tout autorité viens de »Dieu « il était élu est mondant est fini il faut qu’,il dégage ;il doit respecter la loi comme tout citoyen il n’est pas au dessus de la loi, c,est ce système d,imposé les gens par la force, il tue les animaux où les hommes que « Dieu « à créer par son image ??????? un jour vous allez voir comment « Dieu « va vous venger, continue à tirés la colère de « Dieu »sur tout ces enfants en R.D.Congo où ailleurs !!!! Il revient bientôt Jésus Christ le fils est unique fils de « Dieu « tout puissant il descendra pour vous jugez !!!!!

  3. Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Boshab,les shekitundu,les Raymond Tshibanda, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba , les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République du VOLCAN ou de KIVU avec la même culture .
    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu,, et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.
    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, et les autres peuvent faire de même.
    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.
    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.
    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu et les autres, une même culture peuvent sans doute faire de leur coin une République.
    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

    • Quelles idées de facilité et divisioniste tu as frère ou soeur? Au moment où le monde entier essaie de s’ unir, toi tu propose la division RDCONGOLAISE? Nous n’ avons pas droit de trahir nos parents et nos héros, qui sont morts pour la vraie cause de l’ unité RDCONGOLAISE! Alors mon frère ou ma soeur, la vie facile n’ éxiste et n’ éxistera nulle part dans ce monde, sauf au PARADIS. Alors si tu es pressé(e) pour aller y vivre facilement, vas y. Mais, la RDCONGO reste une et indivisible car DIEU QUI NOUS L’ A DONNÉE POUR HÉRITAGE EST UN ET INDIVISIBLE. Réveilles toi

    • Cher Emmanuel, il est possible d’avoir une RDC emergeante, sous la forme Unitaire décentralisée ou Fédérale, et assurer ce que vous souhaitez (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.).
      La condition sine qua non pour y arriver c’est une bonne gouvernance avec équité.
      Ce que vous proposez relayé le discours de ceux qui tirent les ficelles, destabilisent la RDC depuis des décennies, en vue de la découper en morceaux.

  4. Ils se moquent gracieusement de Kongolais ces cyniques agents de la Monusco et leurs patrons occidentaux bien fourrés dans leurs fauteuils regardant en bon spectateurs les Kongolais se faire massacrer par leur créature Hippolyte Kabange. C’est depuis 2011 qu’ils sont « inquiets », « préoccupés », « alarmés », alors qu’ils savent très bien qu’en face des Congolais il y a un tueur de sang froid rassuré par ses parrains belges et américains de ne rien craindre, les Kongolais ne faisant nullement partie des humains. Je suis tellement révolté par le silence et la passivité de l’Occident qu’il me sera difficile de considérer ces gens dans l’avenir comme des individus dignes de respect et de confiance.

  5. Le probleme c’est la presence de Kabila a la tete de ce Pays, la RDC au delas de son dernier mandat constitutionelle.
    La solution c’est sa demission, il doit absolument quiter le pouvoir.
    On ne peut pas sacrifier 88,000,000 des Congolais pour un individu, sa famille, et ses amis. Non can ne passe pas.
    La transition doit se faire sans ce Monsieur, autrement messieurs les dialoguers, vous torturez nos coeurs, vous remuez le couteau dans nos blessures.

    Pour l’amour du Congo, une transition sans Kabila.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...