jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 8:04 8 h 04 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 8:04 8 h 04 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 8:04 8 h 04 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 8:04 8 h 04 min

Franck Diongo n’est pas mort!

- Publicité-

 

Arrêté depuis le 19 décembre dernier, l’opposant Franck Diongo a été annoncé pour mort ce soir dans les réseaux sociaux. Une information démentie par un de ses proches, joint au téléphone par Politico.cd.

« Franck Diongo est bien vivant, mais il a été sauvagement tabassé par les sbires de Kabila, il est gravement blessé à la tête et en ce moment où je vous parle, il a été transféré d’urgence aux Cliniques Ngaliema« , affirme un proche de ce député national

Président du mouvement Lumumbiste progressiste (MLP) et membre du Rassemblement, Franck Diongo a été arrêté le lundi 19 décembre, peu avoir, d’après ses dires, « capturé » avec l’aide de la population, trois militaires de la Garde Présidentielle habillés en tenue civile, venus le tuer.

« Ils l’ont gravement tabassé avant de l’arrêter« , explique un proche de M. Diongo. Qui affirme que l’opposant congolais a été par la suite « transporté comme un vulgaire voleur » par les services de sécurités.

Des tirs ont été entendus dans la résidence de ce cadre de la large coalition des opposants au président Joseph Kabila cet après-midi à Kinshasa, alors que la ville est sous tension.

Selon Kikaya Bin Karubi, Conseiller diplomatique du président Kabila, M. Diongo sera bientôt jugé « en procédure de flagrance pour séquestration des agents de l’ordre.« 

- Advertisement -
- Advertisement -

13 Commentaires

  1. Kikaya, ne pense pas que le fait d’être à côté du chef te donne le monopole de la vérité. Le caractère magico-mystique de l’univers politique est tel que demain tu pourras aussi te retrouver dans la situation politique de Diongo….tu t’en souviendras!

  2. Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Boshab,les shekitundu,les Raymond Tshibanda, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba , les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République du VOLCAN ou de KIVU avec la même culture .
    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu,, et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.
    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, et les autres peuvent faire de même.
    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.
    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.
    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu et les autres, une même culture peuvent sans doute faire de leur coin une République.
    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

    • C’est bien dit sur le papier mais difficile à réaliser sinon progressivement, à long terme, comme ça a été suggéré lors de la Conférence nationale. On en viendrait alors au fédéralisme à l’américaine par exemple. Où les provinces sont reconnues en tant que états tel que vous le préconisez. Sauf , pour que ce système soit viable et éviter par ce fait des sécessions en cascade , il faut beaucoup de maturité de la part de tous . Toutefois , mon cher compatriote, pour raison de paix et d’économie de moyens, donner l’autonomie à chaque province serait en effet une bonne chose pour que chacun vive avec les siens et recherche la prospérité de son terroir au lieu de toujours se guerroyer en mettant tout le monde en danger.

    • Je pense sincèrement que c’est une piste à apronfondir. On peut faire des provinces actuelles des Etats fédérés avec chacun la responsabilité de former sa police et son système administratif. Franchement, je ne vois plus des raisons pour que moi Muyaka, je puisse avoir à subir la honte des gens qui n’ont aucun respect pour le bien commun et la vie humaine.

  3. Je pense qu’on en saura davantage avec la suite des évènements! A ce stade, on versé dans la spéculation! Tout compte fait, le droit doit être dit, les libertés respectées ! Jusque-là, je n’ai qu’une affirmation de Franck lui- même avouant »avoir capturé  » …

  4. Où va ce pays, la R.D. Congo ? On arrête une victime qui s’est sauvé contre des bandits venus le tuer ! Et ça sort de la bouche d’un officiel Kikaya Bin Karubi. Certainement que Franck Diongo, s’ il n’est pas tué, il ne sortira pas indemne. Sur ordre de Kabila, les sbires vont l’empoisonner et il va mourir quelques temps après qu’ ils feindre de le libérer. Le durcissement et la férocité actuel du régime Kabila plonge déjà le Congo dans une impasse qui ne manquera pas d’engendrer une guerre civile sérieuse.

  5. Ou est Honoré NGBANDA? ou est BOLOZI?, Ils faisaient le boum de la sécurité au temps du MPR Parti-Etat, aujourd’hui, ils ne sont plus aux affaires.

    Tous ceux qui font allégeance aux tyrans finiront à être solder au rabais.

    La police nationale congolaise ne devait pas être un instrument de la répression des manifestants, mais d’encadrement et de maintien de la discipline populaire.

  6. C’est dommage pour nous congolais un congolais souffre entre la vie et la mort ses amis de lutte fête de leur poste avec un gâteau empoisonné les rwandais sont entrain de nous colonisé et nous se distraire par la bière et misik et sa milices (mura)pilonnent Kinshasa diongo vivra avec FORCE mn seigneur qui est le tout puissants le libèrera de sa captivité nous n’avons pas peur l’esprit diongo est en nous comptons a rebours vient de commencer

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...