PUBLICITÉ

Franck Diongo dit avoir « capturé » trois militaires de la Garde Présidentielle

Président du mouvement Lumumbiste progressiste (MLP) et membre du Rassemblement, Franck Diongo affirme avoir « capturé » avec l’aide de la population, trois militaires de la Garde Présidentielle habillés en tenue civile, venus le tuer.

Une information démentie par des sources sécuritaires, qui affirment plus que l’opposant congolais aurait « pris en otage des civils« .

- Publicité-

Des tirs ont été entendus dans la résidence de ce cadre de la large coalition des opposants au président Joseph Kabila cet après-midi à Kinshasa, alors que la ville est sous tension.

Aucun bilan n’a été évoqué, l’opposant congolais affirme par ailleurs être prêt à « libérer » ces militaires « seulement devant la présence de la MONUSCO« .

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU