Alors que l’opposition congolaise, la Majorité Présidentielle et la société civile n’ont donné aucun mot d’ordre à la population ce lundi 19 décembre, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement a appelé le peuple Congolais à descendre dans les quartiers, les rues, les ruelles et tous les espaces publics.

Cet appel à une manifestation pacifique précède un appel au chef de l’État Congolais Joseph Kabila à se prononcer publiquement sur son départ de la présidence de la République Démocratique du Congo à l’expiration de son second et dernier mandat.

La Lucha estime que rien n’est encore perdu pour le président Congolais qui dispose encore de quelques heures pour couper cours à toutes supputations, lui prêter de vouloir briguer un troisième mandat non constitutionnel.

Un membre de la Lucha revient sur cet appel à la mobilisation pacifique du peuple Congolais pour imposer l’alternance à la tête du pays.

Le message de la LUCHA