“A présent, peuple congolais, la balle est dans votre camps”, lance Félix Tshisekedi!

Comme annoncé, les discussions ont échoué. A présent, peuple congolais, la balle est dans votre camp! Nous sommes arrivés au bout de nos efforts“, a déclaré Felix Tshisekedi via son compte Twitter, quelques minutes après l’annonce de la suspension des travaux de ces discussions de dernière chance sous l’égide de la CENCO à Kinshasa.

Ces travaux sont suspendus sans que l’Opposition et la Majorité ne parvienne à un accord, alors que l’opposition a toujours fait savoir qu’elle descendrait dans la rue si le président Kabila ne quittait pas le pouvoir à l’issu de son dernier mandat, le 19 décembre.

L’ONU, les organisations de défense des droits de l’homme et la communauté internationale craignent des violences dans le pays, alors que plusieurs pays, dont la Belgique et les Etats-Unis ont demandé à leurs ressortissants de quitter le pays.

13 commentaires
  1. C’était de la pure distraction pour gagner du temps.! Honoré Ngbanda la dit : on ne négocie pas avec des criminels, on n’organise pas des élections dans un pays occupé, retour à la case du départ.
    Tshisekedi doit se prononcer, demander au peuple de sortir pour éjecter le fils d’Adrien Kanambe.
    Le problème des Congolais c’est Kabila.
    Yebela

    1. tu es vraiment stupide, Qui etait Honore Ngbanda a l’epoque du zaire? Ngbanda honorer alias terminator? elobi nini? Ngbanda aboma mingi.. et puis kanambe aza kotindela ye mbongo.

    2. Et pourquoi Honoré Ngbanda n’envois pas les gens dans la rue, arrêtez un peu de prendre les congolais pour des amnésiques,c’est à cause des gens Ngbanda que nous vivons la situation actuelle, qu’avait-il fait du pouvoir à l’époque?

      1. Lui (Ngbanda ) au moins a vu loin et il avait deja sonne la trompette, en plus il avait fourni l’identite de celui qui est a la tete du Congo, Tshisekedi ne cesse de changer de position. En 2011 apres le resultat qu’a t il dit de Hipolite? Et,aujourd’hui il le reconnait comme president.
        Toutefois la ne devrait pas etre le debat en ce moment, nous devrions nous unir pour trouver une solution. Si tu pounte du doigt en direction de Ngbanda, sais tu ce que Ngbanda connait de Tshisekedi? Tous, je dis bien tous sont sale

    3. E Ki e honnorE nespa un criminel aussi?? Kil enleve dabor LA poutre Dan’s son oeil avant d bien voir LA paille Dans l’autre

  2. Le peuple doit sanctionner toute la classe politique qui le roule depuis 60. C’est bonnet blanc, blanc bonnet. Même les révolutionnaires n’ont fait mieux que les mobutistes qui s’apprêtent à faire leur retour sur la scène politique. On est loin de sortir de la boulimie de la classe politique congolaise vomie par Kodjo, Wade, … Une vraie racaille qui donne une image négative du congolais. Chasser la dictature mobutiste, elle revient sur une autre monture. Seul le peuple ne comprend rien. Les wagons vont changer mais la locomotive pillarde reste la même. Est ce le mauvais sort.

  3. On a pas à demander au peuple. Le peuple à travers tout le pays le sait. C’est le respect de la constitution ou rien même si vous engagez des mercenaires et organisez des milices dans le communes de Kinshasa.
    Toutes vos campagnes monayées seront vaincues par le peuple.

  4. si kabila n’est quitte pas le pouvoir! alors nous les peuples nous allons faire le nécessaire pour les corriger.
    le peuple congolais ne peux pas continuer à souffrir à cause d’une suel personne, ça Non il dois quitter le pouvoir.
    on sait qu’il a peur d’etre arrêté à cause de tout ce qu’il a déjà fait pendant les 15 ans de sont pouvoir, mais il oublie que il y a un temps pour toutes chose.

  5. Félix Tshiesekedibdemande au peuple de descendre dans la rue. C’est bien beau. QUI l’a mandaté pour représenter le peuple? Son Pere ou UNE élection populaire. Il n’a jamais eu de mandat du peuple mais a été désigné par son Pere POUR représenter l’UDPS. Il doit avant tout faire rapport à celui qui l’a mandaté cad son Pere: affaire de famille et non d’état.

  6. svp laissons nos divergences de cote , et unissons-nous pour sauver notre chere patrie! les polemiques après! VIVE LA REVOLUTION R.D CONGO!

  7. Nul part au monde on discute sur la constitution seul le fameux pays notre Congo vraiment ce bizare
    Tout un peuple sous l’emprise d’un seul individu

    1. L’UDPS EST conçu comme parti dictatorial et n’ a jamais osé inscrire le débat d’idées dans son sein. Pendant que la Majorité et Alliés réfléchissaient sur les stratégies à mettre en place eux se contentaient des “slogans creux” et “mots d’ordre” à l’endroit du peuple. La consequyest simple : lorsqu’ils se retrouvent devant les gens rompus aux négociations, ayant parfaitement préparé leurs séquences , l’UDPS et Alliés se retrouve na cours d’arguments. A QUI la faute?
      S’ils avaient réussi, auraient-ils donné le pouvoir à UNE tierce personne? Pensez-vous que Tshisekedi pourrait rouler pour QUE quelqu’un d’autre prenne le pouvoir ? Je ne le croit pas. Rien qu’à placer son propre fils comme “Chef de la délégation du Rassemblement ” EST fort édifiant et très symptomatique.
      Pour ma part, en appeler au peuple et “lui demander prendre ses responsabilités” signifie qu’ils avaient travaillé auparavant sans l’aval de CE peuple. Kengo Wa Dondo LE dit aussi quand il soutient QUE les résolutions des discussions de la Cenco n’ont pas force de loi. C’est dire qu’en cas de non accord au 19 décembre , la “continuité de l’état s’imposera a TOUS et toutes les INTITUTIONS du PAYS devront fonctionner normalement. Envers et contre TOUT.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.