L’Union Européenne décide d’infliger des sanctions contre des proches de Kabila

7
1000

L’Union européenne a décidé lundi d’infliger des sanctions individuelles à sept hauts responsables de l’armée, de la police et de l’administration de la République démocratique du Congo accusés de violences, et menacé d’étendre encore cette liste « en cas d’obstruction » du processus électoral.

La décision porte principalement sur les violences ayant fait une cinquantaine de morts les 19 et 20 septembre à Kinshasa. Elle a été prise par les 28 ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles au moment où sont menées en RDC des négociations de la dernière chance en vue d’un accord sur une transition politique, à huit jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila.

Avec AFP.

7 Commentaires

  1. c’est pour endormir le peuple congolais. ils (ces sanctionneurs) ne cessent de déclarer que ces mesures sont dissuasives. ca ne profite pas au peuple congolais.
    ou est l’argent qu’ils avaient confisqué de Tshombe, de Mobutu

    • Mon frère Remy T dans la vie chacun jouit de sa liberté de choisir mais un mauvais choix fini par faire pleurer, entre un hypocrite et un flatteur qui choisiriez vous comme conseil je vous demandera de choisir un hypocrite, tu sais pourquoi ?

Comments are closed.