vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 2:05 2 h 05 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 2:05 2 h 05 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 2:05 2 h 05 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 2:05 2 h 05 min

Tanganyika: 30 morts dans des attaques menées par une milice Pygmée

- Publicité-

Des sources administratives locales confirment le bilan, tout en craignant sa hausse « car plusieurs personnes ont été blessé par des flèches empoisonnées, armes utilisées par les miliciens Pygmées » a déploré Christian Mafwele, agent de développement au bureau du territoire voisin de Kabalo, dans la même province.

Lundi, un convoi de l’ONU qui se rendait dans la région pour tenter de réconcilier les deux ethnies a été attaqué au village Nyemba par les membres de la milice Luba (rivale à la milice Pygmée). « Deux casques bleus du contingent Béninois ont été blessé par des flèches lors de cet attaque et un véhicule de l’ONU a été endommagé » a déclaré Félix Prosper Basse, porte-parole de la Monusco [mission Onusienne pour la stabilisation de la République Démocratique du Congo] qui précise que les casques bleus ont répliqué par des tirs de sommation pour extirper de cet attaque l’équipe pluridisciplinaire qu’ils escortaient.

Un conflit interethnique oppose les groupes tribaux Pygmées (Twa) et Bantous (Luba) depuis fin 2013 au nord de l’ancienne province du Katanga. Sur des revendications de reconnaissance (quête de la dignité humaine par les Pygmées) et foncières (contrôle de terres par les Luba), les tensions entre les membres de deux communautés ethniques finissent en affrontements meurtriers entre les milices interposées créées par les deux groupes tribaux. Plusieurs villages ont déjà été incendié, avec une centaine de morts enregistrés depuis l’éclatement du conflit selon un document du bureau pays de la coordination des affaires humanitaires du système des Nations unies, OCHA.

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. Qu’on se le dise les pygmées sont marginalisés, ils devraient être protégés par l’état, c’est le peuple autochtone, on ne cesse de prendre leur terre, et cela crée des frustration. Les lubas ont pris leur terre comme font les bantous partout ailleurs. Ils n’ont qu’a dégager.

    • Tu as entièrement raison. Les peuples autochtones (P.A) sont de plus en plus marginalisés, comme s’ils n’étaient que des sous hommes. Les gens doivent comprendre qu’ils ont aussi droit à la vie comme tout autre ETRE HUMAIN. L’Etat est vivement appelé à les protéger. Ils ont aussi des droits.

      • Il faut laisser tranquilles les peuples autochtones avec leur civilisation. C’est déjà attenter gravement à leurs libertés individuelles par la stigmatisation. D’ailleurs nous estimons qu’ils n’ont rien à nous transmettre parce qu’ils n’ont pas été dans nos écoles. Nous les obligeons de déménager des leurs milieux naturels pour nos intérêts économiques en leur rendant la vie plus difficile. Nous agissons de la même manière que les colons qui nous ont considérés comme des sous hommes auxquels il fallait apporter la civilisation occidentale.
        Nous leur devons du respect en tant que des créatures de Dieu non pas les obliger à changer leur mode de vie pour ressembler. Ils ont travaillé, ils ont investi dans la conservation de la biodiversité dans la modestie et l’humilité pour la survie de toute l’humanité. Ils méritent qu’on leur remette l’ascenseur.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...