Walikale: des villages entiers désertés suite à des combats entre rebelles

0
876

C’est suite aux affrontements samedi et dimanche derniers entre deux factions de Nduma Defense of Congo, celle de Cheka et de Guidon, à Mutongo, chef-lieu du Groupement Ihana que des habitants de ces villages de l’Est de la République démocratique du Congo ont déserté leurs maisons.

Selon l’Association de Réhabilitation des Activités Environnementales et Communautaires, ARDA citée par Radio Okapi, plus de 300 ménages se sont déplacés à cause de ces affrontements. Le Coordonnateur de l’Ong ARDA plaide pour une intervention du gouvernement ainsi que des humanitaires. Selon le Chef du Groupement Ihana, Séraphin Ngulu, l’armée a repris depuis lundi le contrôle de Mutongo. Il ajoute toutefois que les notables de la région sont en train de sensibiliser les populations à regagner leurs milieux respectifs.

Pour sa part le député national Juvenal Munubo, élu du territoire de Walikale au Nord-Kivu appelle les miliciens à « cesser les affrontements et à rejoindre le programme désarmement, démobilisation, réintégration et réinsertion[DDRR]. »

Dans un tweet, il appelle le gouvernement de la République Démocratique du Congo à rendre effectif le programme DDRR.

Walikale est une localité et un territoire du Nord-Kivu en République démocratique du Congo. La localité est située entre Bukavu et Lubutu, dans la vallée de la rivière Lowa, 135 km à l’ouest de Goma.

L’armée congolaise se bat depuis plusieurs années contre des factions armées qui luttent parfois entre elles pour le contrôle des gisements miniers, dans ce coin de la RDC, très riche en Or et en métaux précieux.