Un village du Nord-Kivu tombe aux mains d’un groupe rebelle

0
1340

 »Des affrontements ont opposé depuis la nuit de vendredi à ce samedi les FARDC et les Maï-Maï. Ce samedi matin cela s’est poursuivi dans le village de Bilulu qui est maintenant entre les mains des rebelles », témoigne Samuel Kagheni, secrétaire de la Société civile du secteur de Bapere.

Selon cet activiste de la Société civile interrogé par Politico.cd, les villages de Kambau et Bilulu sont déjà vidés de leurs habitants qui prennent pour la plupart la direction de Manguredjipa, situé à plusieurs kilomètres de là.

Les affrontements entre FARDC et ce groupe rebelle identifié comme des « Maï-Maï » ont débuté depuis le jeudi 10 novembre dernier dans cette région de l’Est de la République démocratique du Congo. C’est finalement ce samedi matin que les miliciens ont pris le contrôle du village, renseignent des sources locales.

 »Il n’y a aucune population sauf ceux la qui sont au centre de santé de Kambau et qui nous fournissent des informations »,  a précisé M. Kagheni.

Il témoigne au téléphone de Sammy Mupfuni

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/292708070″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]