mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

Marche de la MP le 19 octobre: « c’est la peur qui les anime », répond l’UDPS!

- Publicité-

Plusieurs spots publicitaires diffusés sur des chaînes de télévision locales ont appelé les partisans du président Joseph Kabila à une marche pour soutenir la Constitution, les institutions de la République et la paix le 19 octobre prochain.

Du côté de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), alors que le Rassemblement a appelé le mardi dernier à une « grande mobilisation » le même 19 octobre pour « donner un carte jaune » au président Kabila, on estime que cette initiative du camp présidentiel est une « provocation gratuite« .

« C’est leur manière de faire (…) ils [Majorité Présidentielle] courent derrière les événements (…) c’est la peur qui les anime, ils sont vraiment habités par une très grande peur. Nous allons tenir notre manifestation et s’ils font la même chose, où est le problème?« , s’interroge Jean-Marc Kabund, le Secrétaire général de l’UDPS, joint au téléphone par Politico.cd.

Par ailleurs, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta a suspendu depuis le 22 septembre dernier « toute sorte d’activités politiques jusqu’à nouvel ordre » sur Kinshasa. Le même jour, M. Kimbuta a rejeté la demande de la Majorité Présidentielle d’organiser une marche de soutien au Dialogue politique.

A l’issue d’une « réunion » avec les autorités provinciales, dont le Gouverneur André Kimbuta, il a été « signifié » à la Majorité Présidentielle qu’après « les deux journées meurtrières qu’a connues Kinshasa, il n’était plus possible d’enchaîner une nouvelle marche dans la capitale congolaise« .

« Vous devez savoir que la liberté de manifestation dans un Etat de droit ne dépend pas des humeurs d’un individu. Au nouveau du Rassemblement, nous projetons une manifestation, et nous allons la tenir », rétorque M. Kabund qui promet des « nouvelles directives dans les jours à venir ».

Ecoutez les explications de Jean-Marc Kabund

- Advertisement -
- Advertisement -

5 Commentaires

  1. Une marche pour des manifestations de la PAIX que la MP (la majorité présidentielle) en RDCONGO vient de fixer pour le 19 octobre 2016 coïncide curieusement avec la date du 19 octobre 2016 déjà fixée par les opposants du mouvement politique le « RASSEMBLEMENT » afin de donner au RAÏS une « CARTE JAUNE » alors, en cas d’affrontements sévères, un ETAT D’URGENCE ne risquerait-il pas être proclamé et ses mesures de suspensions pour toute
    sorte d’élection entre autres ???

  2. Ngoy. est ce nos politiciens savent l’existance de cette prerogative dans la constitution de RDC. L’etat d’urgence peut etre facilement proclame par le gvt. L’Egypte et la france l’ont fait. et l »Ethiopie vient d’en faire recourt. C’est pas une menace, juste un rappel. Repetons ce qui s’est passe le 19-09-2016, et ns aurons un etat d’urgence avec toutes les concequences sur le plan de droit et liberte.

  3. C’est vraiment rigolo pour la MP,il faut sentir très bien la force de l’opposition, elle est tranquille, alors pourquoi s’embrouiller ? Kabila n’a pas encore la place au Congo…

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...