mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

Beni: le bilan de l’incursion de rebelles ADF grimpe à 11 morts

- Publicité-

L’armée Congolaise et les ONG de defense de droits de l’homme avançaient un bilan de sept morts le matin de ce lundi, ce dernier est passé à 11 morts après la découverte d’autres corps lors des fouilles lundi après-midi.

Des habitants du quartier en colère ont barricadé la route principale reliant la ville de Beni à l’aéroport de Mavivi et attaquer les convois de la Mission Onusienne, Monusco, dénonçant l’inefficacité de l’armée Congolaise à doter les troupes qui sont au front pour qu’ils sécurisent la région, mais également la non application du mandat par la brigade de l’ONU.

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

  1. Qu’importe les origines des tueurs dans la région de BENI, l’Etat congolais doit en endosser la responsabilité en qualité de son devoir à garantir la sécurité de tous ses habitants ainsi que celle des passagers dans le pays malheureusement, les mêmes scènes macabres se renouvellent encore dans la même région de BENI à ce jour du mois d’octobre 2016 en dépit des annonces du pouvoir quant à la sécurisation absolue de la région martyre.
    Par ailleurs, l’administration publique est la cause majeure pour la génération des conflits fonciers qui touchent surtout les villageois notamment ceux de la région de BENI dont les activités agricoles constituent les principales sources des revenus familiaux
    Tout le monde sait qu’au KIVU, on voit des convois des véhicules pleins d’individus se dirigeant vers les régions où on vient de massacrer les habitants légaux principalement à la machette après qu’ils aient été violés hommes, femmes et enfants sans distinction ni de sexe et ni d’âge.
    On noterait que l’utilisation de la machette pour tuer est un mode opératoire inconnu dans la région ceci nous amène à penser que les tueurs sont également des étrangers à la région.
    Comment ces individus se croyant invulnérables et intouchables très nombreux, perchés sur des véhicules en location ont pu obtenir des LAISSEZ-PASSERS pour pouvoir franchir des nombreuses barrières militaires dans cette région où sévissent fréquemment des troubles et guerres sans oublier d’y laisser quelques dollars US pour obtenir le DROIT DE FRANCHIR ???
    Qui a monté ces genres d’opérations très coûteuses financièrement, très lourdes sur le plan logistique et administratif ??? Le pouvoir a préféré suspendre ces mouvements sauvages au lieu de les interdire !!! N’est-ce pas que nous assisterons à d’autres sources des conflits fonciers surtout pour les domaines agricoles mis en jachères par les propriétaires légaux afin que les terres se régénèrent !!!!
    Hier, les FARDC étaient un corps d’armée vaillante et respectée notamment en Afrique mais aujourd’hui elle est devenue un FOURRE-TOUT et objet de toutes sortes des manipulations l’illustration c’est le cas du général d’armée NTANGADA BOSCO. A ce chapitre, on y ajouterait les multiples intégrations et réintégrations des mutins à la fois récidivistes au sein de nos forces armées les FARDC qui viennent de subir la énième réintégration et la énième brassage alors on comprendrait que les tueurs à BENI puissent se permettre de s’approcher de leurs victimes sans se soucier de la garde militaire en faction !!!

  2. Tous les congolais devront partager ce commentaire ou le republier, ces tueur de Béni le but n’est pas seulement de tuer mais de semer la terreur , la peur à fin cette population de fuire après leurs terres seront abandonner que , ces même gens (tueurs et leurs patrons) viendront acheter leurs par les commissions pour ces terres deviennent officiellement leurs terres , leurs propres chefs coutumiers et feront le referadium pour réclamer leurs propres sécurité , ces la , sont les m qui ont tué nos fr,sr,parents , leurs but annexer notre terre à leurs pays même 20ans ils le feront

    • Ils veulent que les habitants de béni aient peur ( après avoir tuée , pourquoi les couper plusieurs morceaux ? C’est pour semer la peur au reste de population ,service d’exemple ) l’objectif de prendre cette terre , les nouveaux occupant ne seront pas de vraie personnes de béni mais des étrangers .qui achèteront ces terres en bonne et dite forme , soyons vigilant pour notre pays et peuple , pourquoi le gouvernement n’établit pas un état major pour protéger ce peuple ? Pourquoi ce drone américain ne fait rien ? Pourquoi tous ces députés n’en parlent pas ? Pourquoi l’ONU ne fait rien Pcq c’est un complot mais un jour Dieu réclamera leur sang , et ce complot ne réussira jamais car notre Dieu est vivant .

      • Ces tueur leur but est de semer la peur , posez-vous question pourquoi couper un corps qui est sans vie? C’est pour semer la terreur au reste , pourquoi le gouvernement n’y établit pas l’état major ? Pourquoi les députés n’en pesent pas tout leur poids , pourquoi le drone différent ne font rien ? Pourquoi le nombre de massacre Ds un pt village le monde ne se mobilise pas avec de moyens dignes ? Pourquoi ces gens restent invisibles pcq ils sont informés par de moyens très haut placé , mais Dieu réclamera leur sang , et les fils de ces terres se défendront un jour ?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...