lundi, septembre 21, 2020
DRC
10,515
Personnes infectées
Updated on 21 September 2020 à 3:13 3 h 13 min
DRC
314
Personnes en soins
Updated on 21 September 2020 à 3:13 3 h 13 min
DRC
9,930
Personnes guéries
Updated on 21 September 2020 à 3:13 3 h 13 min
DRC
271
Personnes mortes
Updated on 21 September 2020 à 3:13 3 h 13 min

5000 usd par victime du 19 et 20 septembre: un parti rejette l’offre de Kimbuta!

- Publicité-

En RDC, après l’UDPS et certains partis de l’opposition dont des militants sont morts lors des événements des 19 et 20 septembre, c’est au tour du PSN (Peuple au Service de la Nation) de rejeter l’offre financière lancée par le gouvernement provinciale de Kinshasa aux familles des victimes des violences du 19 et 20 septembre dans la capitale.

Le président de ce parti, Mr Rudy Mandio, a affirmé au micro de Politico.cd que la décision du PSN a été prise « après concertation avec la famille » de Fortuna Ngimbi, le militant de ce parti tué lors des manifestations.

Au lendemain des violences, le gouverneur Kimbuta avait annoncé un montant de 5000 US$ par familles des victimes. Une offre qui, selon Mr Mandio « n’honore pas les âmes des personnes tuées ». Pour lui la seule manière d’honorer ces militants est d’accorder ce pour quoi ils manifestaient, càd, la tenue des élections dans le délai constitutionnel mais aussi de « mettre derrière les barreaux les auteurs de ces crimes« .

Le président du PSN a en outre fustigé les autorités congolaises pour leur « refus » de libérer les corps des militants tués. M. Mandio affirme avoir tenté sans succès d’obtenir le corps de Fortuna Ngimbi.

« On nous tue et on nous prive la liberté d’enterrer nos morts. » S’est-il indigné, avant d’accuser le gouvernement de vouloir organiser des obsèques « clandestines » pour les victimes

Officiellement au moins 32 personnes dont trois policiers ont été tués lors des manifestations des 19 et 20 septembre 2016 à Kinshasa.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. c’est plus complexe que celaen terme de droit. seule la famille intresec a droit de decision au terme de la loi,,,,,,un parti politique n’a aucun droit sur le corp d’un individu  » unless they produise a power of attorney to act on behalf of the family. » alors cessons les declarations emotionelles……

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...