L’UNC fustige Tshisekedi et se dit “prête” à claquer la porte du Dialogue

Dans une intervention au micro de Politico.cd ce jeudi 06 octobre à Kinshasa, le député Jean-Boudouin Mayo rejette le “deuxième” Dialogue “réellement inclusif” souhaité par la coalition des opposants dirigée par Etienne Tshisekedi. Pour lui, le Rassemblement “persiste dans l’erreur“.

Je connais les méthodes que pratiquent Etienne Tshisekedi,  je faisais partie de l’Union Sacrée [NDLR: référence à la plateforme des opposants qui combattaient le régime de Mobutu dans les années 90], ces méthodes se sont révélées infructueuses (…) nous avons combattu Mobutu à cette époque-là et nous avons raté le pouvoir à cause de l’extrémisme, l’extrémisme ne paie pas“, déclare ce député du parti de Vital Kamerhe qui participe au Dialogue politique en cours à Kinshasa.

Nous avons tous dis que nous allons au Dialogue, mais pourquoi les amis ne viennent-ils pas? (…) est-ce que l’on peut sacrifier le pays à cause des préalables liés à des situations de certains individus”, s’interroge le député Mayo sur Politico.cd, en référence aux portables des opposants du Rassemblement, qui conditionnent leur participation au Dialogue politique.

Ecoutez

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/286320121″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Par ailleurs, le député Baudouin Mayo affirme que son parti est prêt à “quitter le Dialogue” si le poste du Premier ministre, dans le cadre d’un gouvernement de transition,  n’est pas confié à l’opposition.

Comme le gouvernement de la Majorité [au pouvoir] a échoué et a refusé sciemment de financer les élections, il faut qu’il laisse la place à un gouvernement de l’opposition qui aura pour mission d’amener le peuple aux élections, dans le délai convenu qui, pour nous, ne sera pas au-délà de 2017“, explique-t-il au micro de Top Congo FM.

Ecoutez

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/286303714″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]
52 commentaires
  1. Tous les politiques – ou peu s’en faut – font de l’Unc et son président leurs cribles. Pourquoi ? Les raisons sont multiples. En effet, à l’UNC les principes se transigent et sont à géométrie variable et c’est selon. Or, en politique, il faut rester fermer sur certains principes immuables tels que la défense des droits de l’homme, la lutte contre l’arbitraire, le non respect de la constitution, la bonne gouvernance, etc. Mai j’ai l’impression que l’UNC sur ces principes, il n’est pas regardant. Comment comprendre que L’honorable Mayo puisse évoquer les préalables avec mépris en disant qu’ils concernent “certains individus”. Ce sont des citoyens congolais dont les droits sont bafoués et sont victimes par la seule la volonté d’une personne et leurs droits et libertés sont constitutionnellement garantis.

    C’est frustrant que c’est un avocat, un juriste qui parle en minimisant les affres dont sont victimes les détenus politiques ( Eugène DIOMI , Jean Claude Muyambu, les victimes des violences inacceptables de l’Etat congolais lors des tristes événements du 19 et 20 septembre 2016, les harcèlements judiciaire et fiscal des opposants (Moise Katumbi et Martin Fayulu Fayulu), le refus délibéré d’ouvrir les chaines de TV proches e l’opposition, etc.
    Pour Mayo et consorts pro-dialogue, nous devons baisser les bras et nous soumettre à la coupe de J. Kabila, le tyranneau. Voilà la conception du pouvoir de l’UNC. L’article 64 est pourtant constitutionnel à moins que l’hon. Mayo puisse le réinterpréter et pourtant il s’agit d’une disposition judaïque, c’et adire claire et limpide.
    Nous constatons, à notre corps défendant, que lui et Vital Kamerhe sont déjà dans la logique du glissement c’et-à-dire qu’ils ont déposes les “armes” pour accompagner le tyranneau dans son aveuglement à violer la constitution afin d’obtenir les éphémères maroquins.
    Le problème c’est pas d’avoir le poste de premier ministre et d’autres postes au gouvernement mais avec quel cadre juridique de gouvernance car avec la constitution du 18 février 2006, il faudrait avoir une majorité parlementaire et alors comment gouverner? Ah oui, Monsieur le savant politiciens a des raccourcis qu’il peut montrer au tyranneau pour gouverner mieux l’accompagner dans la “glissade”. Nous avons vu comment il a fait avec des raccourcis pour que l’on assassine les militants de l’opposition et à flamber les sièges de partis politiques. N’est pas de raccourcis évoqués à l’ouverture du monologue du camp Tshatshi ?

    1. la plupart de congolais savent critiquer avec du beau francais les oeuvres des autres mais devant les responsabilités, ils sont toujours les premiers à s’areter sur la ligne de front. l’udps avec le rassemblement exigent le “vrai” dialogue entrent eux et ceux ki sont au dialogue. cela signifie t-il qu’ils minimisent les autres opposant prodialogues? cessez vos extremismes chers amis. ki vivra verra.

    2. Il a raison, pourquoi arrêter la vie de toute une nation pour de faire plaisir à 3 personnes??Diomi, Muyambu, Katumbi, ne sont pas des prisonniers politiques car il y a des dossiers judiciaires avec plaignant. Attention cher compatriotes, on peut ne pas aimer notre justice, mais c’est à la justice de trancher à cette question.

      1. Mon ami ne soyons pas si cour d’esprit, plus loin tu regarde dans ton passé plus loin tu verra l’avenir Churchil mon ami qui a dit ça. En 1960 pour aller à la table ronde de les congolais ont fait des préalable entre autre la libération de Lumumba et ceux là n’ont pas dit si Lummuba représentait LE CONGO. soyons pas trop radical certes parce que en politique il faut savoir concéder, si je te donne la main pour raison de paix tu ne dois pas non plus me demander le bras, voyons.

      2. Point de vue vraiment grotesque. Quel appareil judiciaire dans son vrai sens avons nous en RDC ? Les doublons des parties politiques, et tout ceux qui croupissent en prison juste pour avoir exprimé leurs point de vue sur le respect de la constitution, notre appareil judiciaire ne s’en rend pas compte ?
        Si réellement il y a une vrai justice, quid des 6.000.000 de mort que nous avons connu en seulement 6 mois d’une soit disante guerre de libération par l’AFDL? Ces personnes tué, étaient elles aussi des militaires des forces armées du Zaïre ? A ce jour, police et l’armée réunit n’atteindra jamais un effectif de 1.000.000 de personnes. Alors je crois qu’il est plusque temps aujourd’hui d’arrêter avec ces raisonnements partisanes et de mettre l”intérêt supérieur de la patrie en avant en agissant réellement pour instaurer un état de droit en RDC.

        Cdl !

      3. Quelle justice? Celle qui sert de lit aux margoulinnages de Kabila! Je t’assure que c’est juste question de très peu de temps, le peuple congolais va le faire sortir par la petite porte, même au prix de sacrifice suprême. La constitution est noble et non marchandable. Kabila ne mérite pas un moindre aménagement, car il n’ a pas été capable ou mieux, il n’a pas voulu délibérément organisé les élections…
        Sois Congolais et aime ton pays!

      4. Si c’est le cas pour Diomi et pourquoi Evoloko est libre. Évitons la justice à deux mesures . Pourquoi nos mémoires ne font jamais la rétrospective

      5. Et pourquoi inanimer toute une nation pour maintenir un seul individu au pouvoir en violation de la constitution?

    3. Pourquoi Mr. Tshisekedi et l’UDPS n’ont pas posé ces préalables ( cas Diomi et Muyambo , Christopher Ngoyi. ..) avant d’aller négocier avec la MP à Ibiza, Nice, Vénise etc..?

    4. Pourquoi Mr. Tshisekedi et l’UDPS n’ont pas posé ces préalables (cas Diomi et Muyambo, Christopher Ngoyi…)avant d’aller négocier avec la MP à Ibiza, Nice, Vénise etc…? Seulement après les ennuis de Moïse K.?

      1. Mr Eddy, pour étayer votre lanterne les préalables sont posés par le rassemblement, à Ibiza, Nice, Venise cela n’engageait que i’UDPS et la MP.

        1. Mr. Tshisekedi et l’UDPS ont oublié que les ennuis de Diomi avec le régime Kabila ont commencé avec la MPP ( majorité présidentielle populaire ) qui réclamait l’imperium. Ils auraient du demander à la MP de libérer Diomi avant Ibiza, Vénise etc…

          1. Kaka revois mon commentaire et tu verras que je parle de Diomi dont les ennuis sont antérieures aux négociations entre la MP et l’UDPS. Mais tu constates comme moi d’ailleurs, que l’UDPS n’a pas exigé la libération de Diomi avant de négocier avec la MP à Ibiza, Venise etc…

    5. Vous êtes très intelligent mon frère. Kamhere joue au sapeur pompier depuis longtemps, se croyant prendre la Primature en RDC. Ces gens nous prennent pour des insectes parce que nous le leur avons donné l’occasion. A nous de nous prendre en charge et ils nous respecteront.

  2. MAYO—-NAISE TU ES VRAIMENT DANS LA CONFUSION, POUR UNE POIGNÉE DE DOLLARS ET LE POSTE SANS IMPACT DE PREMIER MINISTRE TU T’AGITES. RESPECTEZ LA CONSTITUTION C’EST TOUT. KAMERHEÓN TON CHEF SE TROUVE DANS UN TRAIN SANS CARBURANT ET SANS CHAUFFEUR… D’AILLEURS TOUT LE MONDE QUITTE CE TRAIN KODJO

    1. Vous ne parlez pas des millions de dollar que Katumbi a payé pour noyauter le Rassemblement avec espoir qu’il échappera la prison.

      1. Tshisekedi à commencé son opposition sans l’ argent de Katumbi. S’il il avait besoin d’argent il aurait fait directement alliance avec Mobutu, Kabila père ou fils qui ont non seulement l’argent, mais la banque et surtout le pouvoir que cherche Tshisekedi pour le bien-être du peuple et de la rdc. Donc, arrête de raconter des bêtises si vous n’ avez pas des preuves ni des maîtrises sur certains dossiers. Qui vivra vraiment verra. …

      2. katumbi et tshisekedi eux au moins respectent la constitution sans donner des béquilles à “L’autre “en fin de règne.
        Kamrhéon peut devenir premier ministre jusqu’au 19 décembre 2016 à minuit. Ensuite, il suivra son mari ( qu’il a choisi en noces sataniques). YEBELA ARTICLE 64

          1. à qui la faute ? qui ne veut pas d’élections en fin de mandat ? Kamerhéon comme en 2006 veut donner un chèque en blanc, une prime aux tricheurs

          2. On parle bien de la constitutionnalité de l’après 19 décembre. Le régime spécial est anticonstitutionnel. Pour faire partir Kabila et son équipe, il faut avoir du tact. Pensez-vous que Kabila va dire “ainsi soit-il ” aux injonctions du rassemblement ? Non! La preuve le 19 et le 20 septembre 2016. Ndoki alembaka motu ya mayele.

  3. Écoutez ce bougnoul : “Nous avons raté le pouvoir à cause de l’extrémisme”. Ce gars est prêt à vendre les congolais pour accéder au pouvoir, quitte à s’allier au diable…

  4. Le bien fondé des préalables c’est la solidarité qu’on témoigne vis à vis d ses collègues condamnés injustement, demain viendra son tour. Si g comprend bien Mayo, Unc est allée au dialogue par le poste d 1er ministre,si non elle suspend sa participation. Ewanga a pleinelent raison

    1. Et pourquoi pas?? Si Tshisekedi a pris la décision de rester dans l’opposition, c’est son affaire. On fait la politique parce qu’on a un projet de société à soumettre à la population, et prendre le pouvoir.

      1. Pathétique !!!!Cette logique ne fonctionne que quand on est en face de personnes civilisées ayant le sens des responsabilités et de l’honneur.Otherwise, c’est l’opposition radicale, le seul langage qu’ils peuvent comprendre.La priorité aujourd’hui c’est que les crapules dégagent de notre pays, tant dans le régime en place que dans les pseudo opposants.Vous ne prendrez pas le pouvoir en faisant le jeu des crapules au pouvoir, je vous le garantis.

      2. tu es malade et ivre, voilà comment pour des intérêts éphémère on doit bafouer les effort de toute une décennie, ayez un peu honte à vos propos et réfléchissez avec honneur en lieu et place de brandir vos intérêts pécuniaires avant toute chose, on ne vous laissera pas le temps (UNC) de prendre même un poste car nous peuple congolais avons compris que vous existez que par l’argent, et quand cela vous échappe, vous gigotez comme de MAKOKOLO

      3. Segum, ton patron et toi vous faites le sourd-muet. Les Congolais ne veulent pas de votre projet de societe bidon et surement pas des individus sans substance qui ne voient que leurs propres interets. Ils vous exhortent a quitter leur pays avant qu’il ne soit trop yard. Boyoka te?

      4. De quel rassemblement vous parlez? Là ou il ya des vautours et des crocodiles aujourd’hui ils sont avec tshisekedi et demain tout le monde le sait à l’exemple de sun city.A mon avis l’udps n’a pas de couille pour avoir négocier pour 36 mois de transition à l’insu de toute la population et de surcroit à l’étranger et de le nier par la suit,c’est du manque de responsabilité.ils n’ont qu’à tromper les fanatique de katumbi,les tribalistes et des ignorants

        1. Nous ne sommes plus au temps de taylorisme ou il y a une séparation de la conception d’une part et l’exécution d’autre part comme ce qui se passe au soit disant rassemblement.La vérité est que l”entourage de tshisekedi a été corrompu pour lui faire accepter ce schéma mais le plus grand perdant est l’UDPS pour des nombreuses années de lutte car sans tshisekedi le rassemblement est un vide

      5. Mais toi Serge, pourquoi te fais-tu avocat du diable? Tu soutiens un argumentaire de Mayo qui n’est pas solide. D’ailleurs c’est connu de tous, que les soit disant intellectuels du Congo trahissent la science pour les INTERETS égoistes. Et ce qui est sûr c’est que l’UNC est allée au dialogue par stratégie politique. Comme elle savait que les autres ne seront pas lá, elle a beaucoup de chances de remporter la primature qu’elle convoite tant. Car si les autres sont lá, ses chances sont faibles… Et toi Serge, c’est sûr que tu as quelquechose a y gagner. Sinon tu ne parlerais pas ainsi. Es-tu plus patriote que des millions de congolais qui voient les choses d’un autre oeil?

  5. Je suis vraiment déçu par le comportement égoïste et peu patriotique de certains politichiens. À cause des postes politiques, ils sont même prêt à sacrifier leur compatriotes condamnés injustement. Et ils se disent hommes d’État. Le peuple prend bonne note de la position des uns et des autres. Ce qui est sur avec le départ de Joseph Kabila de la présidence, bcp de faut politiciens se verront fortement sanctionnés par le peuple. Fini l’ère de la politique du ventre et de trahison du peuple congolais.

  6. Mayo,
    Ton train posE sur du sable avec un machiniste Kamerhe instable. Il ne sait pas distinguer la locomotive ou en joue le jeux et veut conduire le peuple Congolais dans la bêtise. Une fois de plus taisez- vous si vous n’etes plus ecoutEs. Nos oreilles s’ouvrirons la nuit du 18 decembre. Votre poste de premier ministre qui vous pousse a sacrifier les Congolais vous allez le prendre a Centrale de Makala pour les crimes du 19 septembre. Vous pensiez etre malin, la ruse reprend surface et vous n’etes plus ecoutEs. Nous comptons les jours. Vous regreterai de votre tetutesse.

  7. Mbayo,a raison. Une fois au pouvoir ,le prochain gouvernement peut prendre d’autres mesures de grâce au cas par cas. Évitons d’amener les gens dans la rue et qu’il y ait des draugees,a l’intérieur pour aller détruire les investissements à peine réaliser. Ça fait mal. Alors que les enfants de meneurs du jeu de la rue sont en europe.leurs comptes bancaires alimenter par les factures de négociation. Cependant les attaques contre les opposante doivent cesser. Selon la constitution c’est kengo,qui pourrait devenir l président intérimaire, néanmoins la cour de ce 7 personnes a dit autre chose. D’où un régime spécial format kamerhe…et non tshitshi.etre premier ministre sans majorité au parlement. C’est du montage vraiment mais pourvu que la paix et élections soient. Tant mieux. Il faut une alternance vraiment. Tolembieee

    1. IL NE RESPECTE PAS LA LOI FONDAMENTALE QU’EST LA CONSTITUTION, ET VOUS CROYEZ QU’IL VA RESPECTER LE PAPIER TORCHON QUI SORTIRA DU CAMP TSHATSHI ?

      KAMERHÉON, TU ES SOIT NAÏF, SOIT PAREIL QUE KABILA : UN MANIPULATEUR, UN IMPOSTEUR ET TRICHEUR-VOLEUR

  8. Le Rassemblement et son chef sont devenus seulement footballeurs et acteurs politiques. Conclave du Rassemblement. Ce que j’ai retenu. Le Rassemblement et Étienne Tshisekedi ne sont plus acteurs politiques mais des arbitres politiques. Pourquoi ? Dans un match de football, qui octroie des cartes aux joueurs qui a commis une faute sur le joueur adverse ? Certes c’est l’arbitre. Le Rassemblement(Arbitre politique) donnera le 19/10 une carte jaune à Kabila, Et le 19/12 La carte rouge . Et déclarera vainqueur du match l’adversaire de Kabila. Question: Qui est adversaire ? L’arbitre Tshisekedi a bien transmis son message. Au faite le propriétaire de l’Equipe(Rassemblement FC) après les deux(2) faux penalty a recruté un bon arbitre(Tshisekedi) pour sanctionner les joueurs de l’équipe adverse. Comprenez encore que le Propriétaire(President de l’Equipe) Et l’arbitre ne jouent jamais. Joueurs, préparez Vous.
    MP FC-Opposition FC, l’arbitre(Tshisekedi) est là si vous jouez mal et ses assistants Juges de touche (Rassemblement) surveillent vos hors-jeu.
    Bobeta bien.
    C’est qui est garantie pour vous est que en Novembre vous n’aurez aucun carton selon le discours du Grand Arbitre.

    1. QUAND ON AURA UN VRAIS ETAT DE DROIT, VOUS BENEFICIREZ AUSSI DE SES BIENFAITS. TSHISEKEDI A FAIT SON TEMPS ET C’EST A LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE PRENDRE LA RELÈVE MAIS PAS EN COTIONNANT LA TRICHERIE ET LA FOURBERIE DE CEUX-LÀ QUI VEULENT S’ÉTERNISER AU POUVOIR AU MÉPRIS DES RÈGLES FONDAMENTAUX DE LA DÉMOCRATIE. JEUNESSE PREND CONSCIENCE ET REGARDE AUTOUR DE TOI. NE SOYONS PAS DISTRAIT, LE MOMENT EST VENU DE BOULVERSER LA CULTURE POLITIQUE AU CONGO. LE PAYS NOUS APPARTIENT TOUS. QUE KABILA QUITTE LE POUVOIR AUJOURD’HUI ET LAISSE SA PLACE À UN AUTRE ET CELUI-LÀ FERA DE MÊME ET AINSI VA LA VIE. C’EST AUSSI SIMPLE… NUL N’EST INDISPENSABLE SUR CETTE TERRE DES HOMMES. NE PAS L’ADMETTRE EST UN SIGNE MANIFESTE DE FAIBLESSE SURTOUT QUE LA MORT PEUT ADVENIR A TOUT MOMENT. NE SOYONS PAS NAÏFS AU POINT DE SACRIFIER L’ESSENTIEL.

      1. Verbe cautionner et non cotionner regles fondamentales et non regles fondamentaux . Hein Wazabanga .

    2. ok,si arbitre il est donc peut sanctionné le deux foutis équipe. arrêtons des nous distraire avec des discours inutile

    3. Un vrai congolais ne peux pas accepter ces manoeuvres de Kabila et de kamerhé. Ils savaient tres bien que nous allons arriver dans situation. Monsieur, je vous assure que bokoboma biso tiiiiiiiiiii na suka

    4. JE PRÉFÈRE L’EXTRÉMISME ET LE RADICALISME DANS LE RESPECT DE LA CONSITUTION ( ÉTAT DE DROIT) , QUE LA MODÉRATION DANS LA TRAHISON ET LA VIOLATION DES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE L’ÉTAT.
      À VOUS DE CHOISIR

  9. Cet homme me semble ne pas savoir ce qu’il veut au juste. C’est un danger permanent pour la nation. Qu’il se taise seulement, ça sera plus sage de sa part. C’est dégoûtant ce qu’il dit. Quand il sera aux geôles pour des faussetés et procès entretenus et sans fondement, abandonné à lui-même, c’est alors qu’il comprendra… Des milliers des congolais croupissent injustement en prison et lui cherche des postes au faux dialogue… QUI VIVRA VERRA.

    1. Maitre mayo tu n’a qu’à se taire et attendre le poste du premier ministre que vous visé. Ce qui vous intéressé vous l’unc ce que vous n’avait plus rien tout ce que vous aviez volé quand vous fume au pouvoir est presque ver la fin voilà pourquoi vous vous battez bec et oncle pour que vous revenais au pouvoir a fin de volé.

  10. Nous savons bien que vous les membres de l’UNC vous êtes allé à ce fameux dialogue pour avoir le pouvoir tu la très bien dit si je compris ton intervention, vous ne voulez pas rater cette opportunité comme vous l’avez raté à l’époque de Mobutu, en conclusion vous n’êtes pas partis pour l’intérêt du Peuple. BINO… BOKO SUKA MABE!!! BO KIMISAKA BA FAMILLE NA BINO DEJA.

  11. On sait où le radicalisme aveugle de l’USoral avait mené le pays! Avec l’ approche de Tshisekedi et son groupe, l’histoire risque de se répéter !

      1. le Congo mon pays, plein des diplômes, moins d’intellectuels, plein des politiciens, moins d’hommes d’Etat. Prince Kihangi

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.