mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

L’Asadho fustige la proposition d’un « régime spécial » du Rassemblement

- Publicité-

Pour cette association, membre de la Société civile en République démocratique du Congo, si le Président Joseph Kabila ne doit pas violer la Constitution, l’opposition congolais non plus de doit le faire.

« Si nous n’acceptons pas que la Majorité Présidentielle viole la Constitution de la République, nous n’allons pas accepter les actes de l’opposition qui violeraient cette constitution« , a déclaré Jean-Claude Katende, le président l’ASADHO, joint au téléphone par Politico.cd.

A l’issue du deuxième conclave de la coalition des opposants du Rassemblement dirigée par Etienne Tshisekedi, il a été proposé un « régime spécial » pour « conduire à l’organisation des élections le plus tôt possible« . Les opposants congolais qui soutiennent également Moïse Katumbi refusent que le président Kabila ne reste au pouvoir au delà de son mandat, telle que le stipule la Constitution du pays, alors que, de l’autre côté, aucune disposition constitutionnelle ne fait état de ce « régime spécial« .

Cette proposition a été également décriée par la Majorité Présidentielle, qui  accuse l’opposition  « de préparer le chaos en lieu et place de soutenir le dialogue politique national en cours« .

Ecoutez l’intervention de Jean Claude Katende

- Advertisement -
- Advertisement -

8 Commentaires

  1. Pour ce Monsieur, comment compte t-il procéder après le 20/12/2016?

    Kabila veut s’accrocher au pouvoir et ne souhaite pas quitter. Donc, non respect de la constitution.

    Kengo est illégitime depuis 2011, mais surtout pour diriger le pays après l’empêchement de Kabila, il faudra que ce dernier n’ait pas fini son mandat, que celui-ci ait été interrompu par élément surnaturel. Et pourtant, nous nous trouverons le 20/12/2016 où Kabila aura déjà terminé son mandat, comment dès lors placer Kengo au fauteuil présidentiel?

    L’art 64 de la constitution ne demande t-il pas de chasser celui qui exerce le pouvoir sans mandat?

    Ah, cher juriste Katende … C’est le droit.

    • Art 64 n’est oas bien saisi par les juristes. Resister ne signifie pas le laisser au pouvoir. Voyez-vous que le clan Kabila veut annuler leur propre cinstitution dont ils sont les 1ers bénéficiaires? Allons-nous négocier qu’ils continuent? Haute Trahison.

    • Ah bon! Que propose donc l’ASADHO pour résoudre cette crise??
      Fact:
      -le glissement inévitable a été ? avec succès préparé par la MP et kabila sous l’accompagnement aveugle du rassemblement qui a bouffé l’argent de kabila à Ibiza et autre rencontre souteraines.
      -la constitution n’accorde a personne le droit de la violée
      -la constitution a prévu des élections et le remplacement du président sortant par celui entrant élu au suffrage universel
      -rien n’est prévu sans élection dans la constitution
      -Kengo ne peut pas remplacer kabila parceq d’abord ce n’est pas prévu par la constitution,
      Ensuite il n’est pas entrain de glisser avec kabila ce 20decembre 2016 mais il est entrain de nager dans les profondeurs de l’Océan du glissement depuis 2006 par manque d’élection prévu par la constitutionnalité
      -d’où nul ne peut prévaloir son glissement à celui de l’autre
      -Tshisekedi a peur des élections depuis longtemps (renseignez-vous)et il veut avoir le pouvoir par un coup d’état populaire (impossible dans le contexte actuel)ou par un coup d’état militaire fait par quelqu’un d’autre.il est trop bête politiquement pour un tel scenario.ainsi le plan du rassemblement est un plan de violation de la constitution mal fait,sans moyen politique pour y aboutir,ce n’est qu’un souhait irrealiste et irrealisable(NDOTO YA BABA).
      -d’où nul n’a le droit de remplacer la violation de la constitution par une autre violation de la constitution
      -n’oubliez pas que KATUMBI a vendu l’URANIUM avec Kabila ,vos partenaire occidentaux le savent et se taisent pour l’instant
      -MATUNGULU,aventurier politique de mauvais goût et sans base ni future politique
      -filimbi,Lucha et autres sont pas prêt à diriger et fuient tous les dialogues menant au pouvoir par peur d’être divisé,corrompus ou empoisonner par kabila.mais peuvent être utile pour L’ AVENIR s’ils degagent parmi eux des leaders embitieux prêt à prendre le pouvoir sans corruption ni compromission,LELO TE.ON NE CONSTRUIT PAS UN PAYS SEULEMENT EN BALAYANT LA VILLE APRES DES VILLES CAR ÇA L’HÔTEL DE VILLE PEUT S’EN CHARGER.BON LEUR VIRGINITÉ POLITIQUE,LEUR JEUNESSE ET LEUR FORCE DE MOBILISATION RESTE UN ATOUT POUR PLUTARD SINCÈREMENT.
      -NGBUANDA ET SON APPARECCO NE PENSE QU’À LA GUERRE ET PRINE LA HAINE CONTRE LES TUTSIS du reste dangereux et contre-productive.malgré son passé de bras droit du maréchal,il fait un excellent travail d’éveil de conscience .s’il peut garder ses histoires des tutsi Power c’est bon pour les services secret pas pour la populasse car ça lance les germes des genocides,guerre et haine ethniques.bon pour participer au Congo de demain mais pas pour diriger.
      -N’ZAHIDI NGOMA est mort(paix ✌à son âme) et présage l’état de mort politique pour ses alliers qui ont toujours et de manière permanent trahit le peuple par des postes et des DOLLARS DEPUIS MOBUTU.
      Solution
      Il faut que les politiques forcent kabila à négocier une transition qui aboutira à des élections crédibles sans lui ,tout en sachant qu’il ne veut pas partir et qu’il a prévu d’organiser un RÉFÉRENDUM LE PLUS TARD POSSIBLE ET QU’IL VA AINSI S’ILLUSTRER À BLOQUER TOUT PROCESSUS ELECTORAL SANS LUI.c’est ici la force du jeu politique que la vraie opposition doit déployer.*pas TSHITSHI NI SON FILS POLITIQUEMENT IDIOT AVEC COMME MEILLEUR ACCOMPLISSEMENT SES PHOTOS AVEC SASSOU LE TUEUR DICTATEUR.
      CONDEIL
      CONSEIL:
      Je SAIS ? que FRANCK DIONGO , FAYULU ET vos amis,vous n’avez pas d’argent.mais KATUMBI est faible et piégé par le dossier URANIUM d’où CE SERA UN MAUVAIS PRESIDENT SOUS LA SOLDE DU COLON.
      TSHIRSHI n’a jamais rien négocier le pouvoir,Les partenaires internationaux le déteste et le trompe toujour et nous une bonne partie de la population n’en voulons pas car bêtement « ARADICAL »,GOUROU DU KASSAÏ.PLZ,CREER DES PETITES SOCIÉTÉS DE PAINS (ÇA MARCHE PARTOUT AU CONGO)
      PLZ QUITTEZ TSHISEKEDI ET ABANDONNEZ KATUMBI à la première occasion pour le bien du peuple,du pays et pour votre avenir politique .SVP,il y a du bon en vous.plz,fuyez la peste politique de OLENGA NKOY qui a fait ses preuves dans le vol et le mensonge à plusieurs reprises,seul LA PRISON DE MAKALA LUI CONVIENT.

  2. A cette question je crois que le mieux à faire c’est chercher à appliquer l’article 75 de la constitution confiant à Léon Kengo l’imperium.Sa mission organiser les élections en conformité avec les textes légaux.Comme ceci on aurait éviter de tourner autour du pot.

  3. Ce sont des kabilistes? Comprenez il y’a société civile et société civile… Pas de distraction. Vaut mieux une équipe issue d’un vrai dialogue qui conduit vite aux vraies élections que continuer avec des traîtres, qui signent sur le sang des innocents, chose que l’on pouvait éviter en respectant la constitution.

    • Il faut absolument que nos constitutionnalistes essaient de faire du droit une valeur sûre car chacun parle au nom de la constitition sans qu’une solution adéquate soit proposée….

      Les éléctions de 2011 ont été chaotiques de l’avis de tous les acteurs politiques y compris Mr Kabila lui-même…
      A l’issue desdites éléctions…Mr Tshisekedi arrivait en 2ème position…
      Au regard des scores éléctoraux enregistrés..il est clair que Kabila et Tshisekedi representent plus de 90% de la population…
      Donc si dialogue.il y a..c’est entre ces deux là…
      Pour revenir au respect de la constitution…pourquoi ces constitutionnalistes ne nous expliquent pas les dispositions qui sont d’application lorsque Mr Kabila ne veut pas organiser les éléctions dans le délai constitutionnel?
      On veut organiser les éléctions en 2019 ou même en 2021avec comme argument la refonte du fichier éléctoral…tout ça c’est la preuve que le respect de la constitution est foulé au pied.

      Le regime spécial dont prône le rassemblement est une proposition sérieuse face à la volonté du camp présidentiel à conserver le pouvoir à tout prix malgré les prescrits de la constitution…
      De 2001 à 2006 Mr Kabila a fait cinq ans sans constitution.
      De 2006 à 2011…Deux mandats selon l’esprit de la nouvelle constitution et ne peut plus se représenter.
      Pourquoi veut on se moquer tout le temps du peuple?
      Il faut qu’un ordre nouveau soit instauré dans ce pays.
      Chers constitutionnalistes il ne faut pas brader les vertus du droit à cause de votre cupidité….
      Tshisekedi est le seul vrai politicien dans ce pays…il est constant et cohérent dans sa lutte..c’est pourquoi Dieu lui prête vie.
      Kamerheon passera comme tous les traitres avant lui je cite..Birindwa…Nguz…Mungulu Diaka…etc….
      Aujourd’hui si Tshisekedi veut devenir premier ministre ..il le deviendra.
      Respect de la constitution….c’est être élégant.
      Carton jaune à Kabila le 19.10.2016
      Carton rouge le 19.12.2016
      Le 20.12.2016 Regime spécial
      Tshisekedi Président.
      Vive la Rdc

    • Tous sont avides de pouvoir dictatoriale.Tshisekedi,kabila sont les mêmes en passant par Katumbi.que la nouvelle classe politique se démarque de ses bandits au pouvoir ou à l’opposition.

      • Qui n’est pas illégitime ? Tous les gouverneurs de province dont Katumbi avant sa démission sont illégitimes. Kabila est illégitime en raison deson élection truquée. Alors si on doit raisonner ainsi tel est illégitime pourquoi accepter que ces institutions fonctionnent avec des animateurs illégitimes ? ON veut un dialogue inclisif avec des gens illégitimes ? Non, La CVonstitution parle du Président du Sénat habilité à occuper de manière transitoire les fonctions de Président de la République en cas de vacances. Peu importe le nom de la personne qui est à la tête du Sénat.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...