Justin Bitakwira: “Tshisekedi n’a pas de peuple, il trompe les gens”

Le député Justin Bitakwira, qui a lancé son propre parti politique en juin dernier, pense que les morts du 19 et 20 septembre 2016 dans la capitale congolaise sont une “perte”. Car, selon lui, cette escalade de violences “n’a rien donné”.

Ceux qui continuent à tuer et à exiger les élections dans le délai constitutionnel… je crois que ça c’est dépassé et les événements du 19 et 20 (septembre) ont prouvé que même ceux qui ont été tués sont morts pour rien“, affirme le président de l’Alliance pour la République et la Conscience National.

L’ancien cadre du parti de Vital Kamerhe appelle par ailleurs au consensus au sein du Dialogue politique auquel il participe depuis le 1er septembre à Kinshasa. Pour lui, c’est aux “leaders” de guider le peuple.

C’est ne pas la population qui guide le leader, c’est le leader qui guide la population. Et tout celui qui dit mon peuple, mon peuple… personne n’a un peuple ici. Tshisekedi n’a pas un peuple, moi je n’ai pas de peuple (…)  que les leaders se lèvent et indiquent la voix à suivre aux gens“, explique Justin Bitakwira.

Ecoutez Justin Bitakwira. 

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/286001591″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.