jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 0:03 0 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 0:03 0 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 0:03 0 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 0:03 0 h 03 min

Dialogue: des négociations directes au Pullman Hotel, une fronde contre Kamerhe

- Publicité-

C’est le 17 septembre 2016 que devait prendre fin le Dialogue politique convoqué par le président Joseph Kabila et qui se tient à la Cité de l’Union Africaine (UA) à Kinshasa, sous l’égide de la Communauté Internationale.  Malheureusement, l’absence d’un consensus sur « l’accord final » oblige la prolongation de ce forum politique toujours boudé par une large partie de l’Opposition congolaise.

A sa reprise le samedi dernier, après plusieurs jours de suspension, la commission électorale a annoncé aux participants son intention de convoquer l’électorat pour la présidentielle, les législatives nationales et provinciales en novembre 2017.

Une nouvelle qui a rencontré le consentement de Vital Kamerhe, chef de file de la frange de l’opposition présente au Dialogue, qui a déclaré que sa famille politique acceptait le report de la convocation de l’électorat en 2017 tel que proposé Corneille Nangaa.

Ce matin, des sources proches de la facilitation de l’Union Africaine annoncent des « discussions directes » entre « les différents camps » au Pullman Hotel, au centre-ville de Kinshasa, alors que les séances se tiennent habituellement à la Cité de l’UA, à plus de 10 Km de ce luxueux complexe hôtelier de la capitale congolaise.  Cette « commission restreinte » va essayer de trouver un terrain d’entente sur la date des élections qui est au cœur des négociations au sein du dialogue.

Par ailleurs, l’opposant Steve Mbikayi, président du Parti Travailliste, accuse Vital Kamerhe de « prendre les initiatives sans consulter personne« .

«Il ne rend jamais compte, nous ne sommes pas venus accompagner les ambitions des personnes», déclare Steve Mbikayi sur Casinfo.Ca.

- Advertisement -
- Advertisement -

10 Commentaires

  1. Cher tous voici ma pensée: un dirigeant qui viole intentionnellement la loi fondamentale de son pays; est plus que capable de violer sans inquiétude les restes de lois, compromis, accord, traités régulateurs de la vie nationale. La culture du respect des textes est donc un mirage dans sa vie politique. Paulin k.

  2. Mes chers compatriotes, vous qui prenaient part au dialogue de la cité de l’UA, où est la place de la constitution dans toutes vos discussions ? Entre monsieur Kabila et la mère patrie RDC que choisissez-vous de défendre ? Prenez conscience, le Congo existera même après toutes les manoeuvres des anciens compagnons de feu MOBUTU

  3. mbikayi, tu es vraiment con….

    ce monologue ne sert qu’à accompagner les ambitions d’un petit individu en violation de la Constitution: Joseph Kabila avec son larbin kamerhéon…
    cette messe Noire n’a aucune chance de réussir tout les concertations de 2015 ayant accouché d’un avorton

  4. C’est maintenant seulement que le peuple réalisé la supercherie du régime corrupteur qui vient d’utiliser l’un de ses pions en la personne de V. Kamerhe resté agent silencieux (terme utilisé en renseignements). Ne soyons pas naïfs en politique.

  5. Vous êtes d’accord que si kabila dépasse son mandat aujourd’hui et demain il organisera l’élection présidentielle a la quelle lui même ne sera pas candidat?

  6. TOUT CELUI QUI ACCEPTERA CETTE TRANSITION EST DONC PIEGE PAR LE PLAN DE LA MP…ON APLIQUE LA CONSTITUTION … LE PRISEDENT DU SENAT PRENDRA LE POUVOIR ET A SON TOUR IL N’ORGANISE PAS LES ELECTIONS , C’EST LA QU’ON PARLERA D’UNE TRANSITION

  7. 1è Ministre , opposant !!! le Prés. ,MP et les Ministres sortiront d’où? le 1è Ministre opposant,on lui laissera -t- il les ministères de Finance et du budget? si le 1è Ministre de MP qui a eu tout le temps n’a pas pu regrouper le fonds pour les élections, pour quelques mois l’autre le trouvera? s’il arrive à trouver, alors il y a eu mauvaise foi du sortant. Pour se faire, MP acceptera -t-elle ce jugement pour que les deux ministères cités ci-haut soient occupés par l’opposition ? Certes,s’ils s’opposent sur base des idéologies alors il y a incompatibilité. Qu’à cela ne tienne,si c’est sur base des individus, oui cela est possible, Mais il faut souligner s’ils conjuguent bien ensemble, c’est qu’ils ne sont pas opposants de MP ils ont les idéologies semblables donc; ce sont des opposants issus d’un mécontentement, peut être pour n’avoir pas ou plus trouvé leur compte,sont devenus réservistes; jusqu’au point d’être appelés opposants. Bref ce sont des opposants internes.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...