Beni: le maire suspend le couvre-feu pour célébrer la Bière

0
920

Depuis le début du mois de septembre,  un couvre-feu a été décrété par les autorités de Kinshasa suite à une série d’événements macabres qui ont endeuillé cette ville de la province du Nord-Kivu. La vie s’arrête entre 18 et 19heures, heure fixée par les autorités pour permettre aux forces du maintien de la paix de bien mener leurs opérations.

Cette mesure a été par la suite dénoncée par les organisations de la Société civile qui y voyaient une « entrave à la liberté. Plusieurs manifestations de gens contre cette décision ont même été réprimées.

A la grande surprise des habitants de cette ville du Nord-Kivu, le Maire Bwanakawa Masumbuko a autorisé une activité organisée par une société brassicole, Brasimba de prolonger sa fête jusqu’à minuit, il s’agissait de là, de la célébration de la journée mondiale de la bière.

Dans une lettre adressée au commandant de la Police nationale de la ville de Beni, aux responsable des Renseignements et des services de migration, M. Masumbuko annonce « exceptionnellement » sa décision de reculer le couvre-feu à 00h (heure locale) pour le 1er octobre 2016.

img-20161002-wa0000

Cette initiative n’a pas éré appréciée par la population. La Société civile dénonce ce qu’elle qualifie de « couvre feu sélectif. »

Le gouverneur de la province  du Nord-Kivu, Julien Paluku et les autorités  de Kinshasa n’ont voulu réagir à cette information.