jeudi, octobre 8, 2020
DRC
10,804
Personnes infectées
Updated on 8 October 2020 à 15:33 15 h 33 min
DRC
289
Personnes en soins
Updated on 8 October 2020 à 15:33 15 h 33 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 8 October 2020 à 15:33 15 h 33 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 8 October 2020 à 15:33 15 h 33 min

L’opposition suspend temporairement sa participation au Dialogue 

- Publicité-

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, l’opposition qui prend part au Dialogue toujours en cours à la Cité de l’Union Africaine (UA) à Kinshasa annonce suspendre sa participation afin de se recueillir en hommage aux victimes des affrontements entre la police et les manifestants le 19 et 20 septembre dernier.

« La délégation de l’Opposition politique a convenu de reporter la poursuite des travaux du Dialogue politique national inclusif, le temps de recueillement« , annonce ce communiqué publié le jeudi 22 septembre 2016.

Plusieurs manifestants ont été tués alors qu’ils répondaient à l’appel d’Etienne Tshisekedi, le leader du Rassemblement qui refuse toujours de participer au forum politique convoqué par le président Joseph Kabila, en descendant dans les rues pour réclamer la tenue de la présidentielle dans le délai constitutionnel.

Dans ce communiqué signé par Vital Kamerhe, président de l’UNC, les opposants « pro-dialogue rappelent leurs conditions tout en réaffirmant leur soutien à ce forum.

« Pour l’Opposition politique, tout accord politique à intervenir devra nécessairement mentionner les points ci-après : – La réaffirmation de la stricte observance de la Constitution notamment en ses articles 220 et 70, s’agissant du nombre et de la durée de mandat du Président de la République; – La date de dépôt de candidature et celle de tenue du scrutin; – Le délai nécessaire à l’organisation du scrutin qui doit être court, c’està-dire techniquement justifié; – Le sort du Président de la République après le 19 décembre 2016; – La recomposition de la CENI; – Les mécanismes de garantie de bonne fin de l’accord à convenir« , affirme le communiqué des opposants.

Le mardi, l’Église catholique annonçait également la suspension de sa participation à ces pourparlers

« Dans les conditions actuelles, les conclusions du dialogue politique n’auraient pas satisfait l’ensemble des Congolais », a expliqué à Jeune Afrique l’abbé Donatien Nshole Babula, représentant de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco).

Le communiqué de l’opposition. 
CtA7feSWEAIR9aw (1)

CtA7fe_XgAA-Grx

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...