Franck Diongo porte plainte contre Boshab, Minaku, Mova…

2
1058

Dans un point de presse tenu le 22 septembre à Kinshasa, Franck Diongo a annoncé avoir porté une plainte contre le gouvernement congolais, contre le président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, le Ministre de l’intérieur, Evariste Boshab, le Secrétaire général du PPRD, Henri Mova… notamment pour ce qu’il qualifie de « crime contre l’humanité« .

Ce point de presse de l’opposant congolais, également membre du Rassemblement qui a est à la base des manifestations du 19 et 20 septembre dernier à Kinshasa, demandant la tenue de l’élection présidentielle selon le délai constitutionnel et faisant plusieurs morts, intervient quelques heures après l’annonce, par le Procureur Kabange Numbi, des poursuites contre plusieurs cadres de l’Opposition, y compris M. Diongo, suivi d’une interdiction de quitter le territoire.

« Personne ne peut me contraindre à l’exile« , a rétorqué Franck Diongo, mettant en garde le PGR contre « l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques« .

Ecoutez Frank Diongo. 

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/284256427″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

2 Commentaires

  1. Mais papa Diongo, vous, vous allés porté plainte a qui? Et chez qui? Kabila qui fait la nomination de k il veut, k a nommé le procureur dl république n pas Kabila? Qui a médité tous ces meurtres ce pas Kabila? Vous les avez très bien. C.P.i oui, mais pas ici au Congo dirigé par des ruandais.

  2. vous voyez comment las Acteurs Politiques Congolais sont entrain de distraire le peuple Congolais, M. Diongo est allé accuser Minaku , Boshab et Mova , or nous vivons dans un regime d’impunité qui va les arrêter

Comments are closed.