jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 4:03 4 h 03 min

L’intégralité du message du président Joseph Kabila

- Publicité-

Président de la République démocratique du Congo a appelé au calme, disant soutenir l’action du Procureur général de la République, qui a entamé des poursuites contre plusieurs opposants congolais, soupçonnés d’avoir commandité des pillages et scènes de violences durant les manifestations du 19 et 20 septembre à Kinshasa.

Joseph Kabila « exhorte » ceux en « marge dialogue » à le rejoindre « sans attendre » pour « renforcer le consensus électoral, politique et la reconstruction du pays« .

Ecoutez l’intégralité de son message

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

  1. Le souverain primaire attendait qu’il condamne l’usage de la force et des armes a feu contre de manifestants sans armes. Qu’il reconnaisse que c’est son projet de demeurer President au dela de delais constitutionnels est a l’origine de ces violences. Qu’il en assume pleine responsabilite. Et partant qu’il demissionne…

  2. Franchement, c’est écœurant pour un soi disant chef de l’état qui, après son retour au pays ne se donne même pas la peine d’aller dans les hôpitaux réconforter des blessés, dans les familles éplorées qui ont perdu les leurs, visiter les sièges des partis flambés, bref un élan de cœur et de solidarité. A la place, il fait lire un communiqué qui ne vient même pas de lui dépourvu d’humanité. Il s’agit d’un communiqué mécanique et hypocrite d’un serial killer qui piétine la constitution de la Rdc.

  3. C’est malheureux d’avoir un chef de l’Etat irrésponsable comme Kabila. Quel communiqué fait 6 Il lire aux gens, aussi longtemps que c’est lui l’auteur numéro un de tout ceux actes de violence. D’ailleurs il a convoqué un dialogue auquel lui meme ne participe. Il nous avait promi de respecter la constitution lors de sa réelection ilegitime en 2016, le voilà contredir son propre discours. S’il s’était prononcé peut etre nous ne pouvions plus voir toute ces choses se realiser.Est ce un peché de devenir un président honoraire dans les pays Africains ? Il se dit avoir condanmé les actes posés, oubliant que c’est à cause de lui que le pays va très mal. Il se souci plus du pouvoir que de la population, que les gens perissent ou pas ne lui dit absolument rien. C’est le type d’un parent irresponsable. Ilya pas une autre solution pour lui que quiter librement.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...