Son siège brûlé, Jonas Tshiombela quitte le Dialogue et s’explique!

La nouvelle société civile congolaise de Jonas tshiombela, partie prenante au Dialogue politique, suspend sa participation à ces assises après l’attaque de son siège de l’avenue de l’enseignement ce mardi 20 septembre. Partager :FacebookX

Jonas-Tshiombela

Plusieurs sièges des partis de l’opposition ont brûlé cette à Kinshasa. Ces incendies, attribués au camp présidentiel, ne sont guère digérés du côté de la  nouvelle société civile congolaise de Jonas Tshiombela.

Pour cet activiste congolais, c’est claire que le « Pouvoir » a visé « intentionnellement » son organisation, annonce sa suspension au Dialogue politique qui s’est ouvert depuis le 1er septembre 2016 et qui peine à se termine faute d’accord.

Jonas Tshiombela s’explique au micro de Politico.cd

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/283790935″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]