Plusieurs sièges des partis de l’opposition ont brûlé cette à Kinshasa. Ces incendies, attribués au camp présidentiel, ne sont guère digérés du côté de la  nouvelle société civile congolaise de Jonas Tshiombela.

Pour cet activiste congolais, c’est claire que le “Pouvoir” a visé “intentionnellement” son organisation, annonce sa suspension au Dialogue politique qui s’est ouvert depuis le 1er septembre 2016 et qui peine à se termine faute d’accord.

Jonas Tshiombela s’explique au micro de Politico.cd

1 comment

  1. M. Tshiombela, Vos questions et vos réponses sont bonnes et profondes. Vous devez savoir que le pays est envahi par des mercenaires étrangers. Ne soyez pas naïfs. J’ai beaucoup d’informations et je sais de quoi je parle. Si vous ne me connaissez pas ou que vous n’ayez jamais entendu parler de moi, veuillez me rechercher sur Google (google.com et google.fr). Merci !

Comments are closed.