13 morts et des casques bleus blessés dans de nouveaux affrontements à Beni

0
855

Présentant à la presse le bilan de ces affrontements ce vendredi 16 septembre, le lieutenant Mak Hazukay Mongba, porte-parole des opérations Sokola1 [traque menée par l’armée Congolaise contre les ADF depuis janvier 2014] parle de sept assaillants tués, quelques militaires Congolais sans pour autant préciser le chiffre de ces éléments de l’armée Congolaise qui ont péri dans ces opérations.

D’après d’autres sources de l’armée Congolaise qui ont préféré s’exprimer à Politico.cd sous anonymat au total six militaires de l’armée Congolaise ont tués et neuf autres blessés.

Par ailleurs quatre casques bleus de la Brigade d’intervention de l’ONU ont été blessé. Il s’agit de militaires du contingent Malawite et Tanzanien, qui combattent au côté des Forces Armées de la RDC dans le cadre de la phase Usalama [sécurité], par laquelle la brigade de l’ONU appuie en logistique, en renseignements et en troupes l’armée Congolaise dans l’éradication de ce groupe rebelle Ougandais.

Des violents combats ont éclaté depuis mercredi dernier aux environ du camp Garlic lorsque les troupes de l’armée loyaliste ont lancé  des opérations de ratissage dans les alentours du camp Garlic. « Ces opérations avaient pour objectif de nettoyer la zone conquise par l’armée entre les mains de rebelles il y a quelques jours » a précisé Mak Hazukay Mongba.

Des hélicoptères de la mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC ont facilité le transfert de blessés depuis le front jusqu’au pavillon militaire de l’hôpital général de Beni pour les premiers soins. Ce vendredi, ces blessés ont été évacué à Goma pour la prise en charge médicale.

Ecoutez Mak Hazukay Mongba 

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/283314732″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Politico.cd/Beni/Fiston Mahamba