Lambert Mende répond à Thomas Periello: « de quoi je me mêle »

5
946

Passe d’armes entre Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement congolais et Thomas Periello, le représentant du gouvernement américain dans la région des Grands Lacs, qui a rendu une visite mardi à Kinshasa au président de la Commision Electorale Nationale Independante (CENI), Cordneille Nangaa.

A l’issue de celle-ci, M. Pariello s’est, une fois de plus, confié sur le dossier des élections en RDC. Pour lui,   « il faut tout faire pour organiser les élections, particulièrement, l’élection présidentielle pour respecter l’esprit de la constitution« . Une déclaration qui ne semble pas plaire au gouvernement de la République démocraitque du Congo.

Joint au téléphone par Politico.cd, le Ministre Lambert Mende  s’étonne de l’intervention de l’officiel américain.

« Ça regarde Periello en quoi? Lui, il est américain, c’est une affaire entre congolais, en quoi est-ce que ça le regarde (…) il n’est même pas membre du Comité de Soutien (au Dialogue)« , s’interroge le Ministre Mende.

Pour le Porte-parole du gouvernement congolais, c’est au Groupe international de soutien à la Facilitation de se « charger des telles questions« .

En effet, la position de l’officiel américain contraste avec celle  Said Djinnit, l’envoyé de Ban Kin-Moon pour les grands Lacs, également, membre du Groupe de Soutien à la facilitation, qui a affirmé qu’il n’était « plus possible d’organiser les élections dans les délais« .

« Monsieur Periello est là pour d’autres problèmes où les Etats-Unis nous assistent,  notamment ceux de l’insécurité dans l’Est du pays et au Sud-soudan« , déclare Lambert Mende.

Ecoutez Lambert Mende

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/282911085″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

 

5 Commentaires

  1. Monsieur Thomas PERRIELLO, un antikablila primaire, est le VRP des lobbies impérialistes et néocolonialistes dans les Grands Lacs africains. Il mérite un jour qu’on lui lance des tomates pourries à son arrivée à l’aéroport de Ndjili.

    • Arrêtez avec votre grande gueule! Ce n’est pas pcq kagame avait humilié les américains en emprisonnant un de ses juristes que vs serez capables de lancer des tomates sur TOM PIERRELLO. Vs tremblez déjà avec la plainte de Darryl contre kalév et Alexis Mwamba !

    • Bande de chèvre sans queue toi, tu penses que le fait que tu lèches les cassiques dupouvoir tu dépasses les autres ; Mende autre fois lietenant dans la rébellion n’a que les sangs des uns et des autres pour réagir ainsi.
      Bande de méchant

  2. Les intentions du gouvernement congolais et du Président Kabila sont claires: ils recherchent un glissement de plusieurs années afin de trouver un moyen de préparer leur départ. Kamerhe est l’une des couvertures qu’ ils espèrent pour le moment; le peuple l’a compris. Si l’élection présidentielle doit être reportée, la transition quand à elle doit être assumée par une personne autre que le Président Kabila, voilà ce que recherche le peuple congolais.

Comments are closed.