Léon Engulu déplore l’absence du MNS au Dialogue

0
1177

L’accord cadre, destiné à ramener la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo, a été signé le 24 février  2013 par onze pays africains.

Le 13 mai à Kinshasa, le président Joseph Kabila a promulgué l’ordonnance n°13/020 portant création, organisation et fonctionnement, « au sein du gouvernement, d’un mécanisme national de suivi en vue d’accompagner et de superviser la mise en œuvre des engagements pris au niveau national pour les réformes susmentionnées ».

Pour Léon Engulu, qui a remplacé François Muamba à la coordination de cette institution, démissionnaire en juillet dernier, le MNS devrait faire partie du Dialogue politique convoqué par le président Joseph Kabila à Kinshasa.
« Elle (la coordination) attire l’attention du Facilitateur et du Groupe de soutien à la facilitation sur le fait que le Mécanisme National de Suivi  demeure le seul interlocuteur de référence des Partenaires dans le cadre de la mise en oeuvre des activités subséquentes à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, conformément à l’article 18 de l’ordonnance n°13/022 du 13 mai 2013« , déclare M. Engulu dans ce communiqué du 09 seteprembre 2016.

L’ancien coordonnateur du MNS, l’Opposant François Muamba a démissionné de son poste dans une lettre adressée au Président de la République le 14 juillet dernier, affirmant être amené « à respecter les choix du Chef de l’Etat et à assumer pleinement les siens ».

Le communiqué de Léon Engulu

14274386_1416176195064265_1365077820_o