PUBLICITÉ

La Cour Suprême libère Christopher Ngoyi, Yves Makwambala et Fred Bahuma!

La Cour suprême de Justice a ordonné la libération des trois activistes congolais qui sont allés en cassation contre leurs condamnation à la prison.

La Cour Suprême a accordé une « main levée » à l’activiste Christopher Ngoyi Mutamba, ainsi qu’une liberté provisoire liberté à Yves Makwambala et Fred Bahuma. Les trois doivent cependant attendre la procédure de leur libération qui n’interviendra pas aujourd’hui.

- Publicité-

Il y a main levée lors qu’il est constaté que la détention de l’accusé a été irrégulière.

Cette décision de la Chambre du Conseil de la Cour Suprême de Justice est tombée en début de soirée, après plusieurs heures de délibération, à huis clos.

Le militant de Lucha, Fred Bauma, ainsi que Christopher Ngoyi Mutamba, Yves Makwambala et 21 autres personnes avaient été libéré sur décision du ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwanba. Cette mesure dite de « décrispation politique » a été signée vendredi 19 août dernier.

Suivez les explications de notre correspondant sur place. 

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/280455423″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU