l'info en continu

Vital Kamerhe condamne « avec fermeté » les massacres à Beni

- Publicité-

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, condamne l’attaque ayant causée la mort de plus de 36 personnes la nuit du samedi près de Beni.

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris, ce samedi 13 août 2016, le massacre de plus de 36 personnes violemment assassinés à Rwagoma », déclare Vital Kamerhe.

- Publicité-

Pour l’opposant congolais, qui parle également de la mort de 11 policiers et 8 civiles intervenue la veille dans le Kasaï-Central, le « temps est venu pour que chacun puisse prendres ses responsabilités », faisant allusions aux autorités congolaises et à la Monusco.

« L’incapacité manifeste du pouvoir en place de mettre fin à ces massacres, qui perdurent, démontre l’impérieuse nécessite de l’alternance démocratique pour créer les conditions requises pour une pacification durable de l’Est de la RDC, gage du démarrage économique pour le bien de tous », a conclu le président de l’UNC.

Quelques jours seulement après la visite du président Joseph Kabila dans l’Est de la RDC, au moins 36 civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, théâtre de massacres depuis 2014.

Le communiqué de Vital Kamerhe

Cp2w-ByWAAA82R7

 

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU