mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,414
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 15:02 15 h 02 min
DRC
320
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 15:02 15 h 02 min
DRC
9,827
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 15:02 15 h 02 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 15:02 15 h 02 min

RDC : Jean-Lucien Busa, ministre du Commerce extérieur, crée la polémique en autorisant l’importation de 100 000 tonnes de ciment gris du Congo-Brazzaville

- Publicité-

Le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Busa, a autorisé l’importation de 100 000 tonnes de ciment gris en provenance du Congo-Brazzaville, dans sa correspondance du 10 septembre 2020 adressée à son collègue de Congo Brazzaville. « Faisant suite à nos échanges du 24 août 2020 à Brazzaville, en République du Congo, je me fais le devoir de porter à votre connaissance que je viens d’autoriser l’importation, en République démocratique du Congo, de 100 000 tonnes de ciment gris en provenance de la République du Congo. Il s’agit d’une dérogation à la mesure de restriction visant les importations du ciment gris et clinker dans la partie Ouest de la République démocratique du Congo. Ce quota est annuel et peut être amélioré en fonction de l’évolution de la situation économique interne », explique-t-il.

« Les marchandises susvisées transiteront par Kinshasa et seront destinées à répondre au besoin d’approvisionnement du marché intérieur de la RDC, en particulier le Grand Equateur, le Grand Kasaï et la Grande province Orientale », ajoute-t-il.

Pour autant, au cours d’une rencontre avec le comité professionnel des cimentiers, lundi 2 mars 2020 à Kinshasa, Jean-Lucien Busa avait déclaré que le gouvernement congolais a promis de s’impliquer pour éradiquer la fraude dans l’importation des ciments et ainsi protéger l’industrie locale. Il faisait allusion à la Cimenterie de Lukala (CILU), à la Cimenterie Kongo (CIMKO) et au PPC Barnet. Les directeurs de ces trois cimenteries, qui constituent le Comité professionnel des cimentiers, avaient présenté au ministre du Commerce extérieur l’état de production de ces trois cimentiers par rapport à leurs capacités installées.

 Ils ont présenté également l’évolution de la pénétration du marché au-delà de Kinshasa vers d’autres provinces avec les produits locaux.  Ce comité a aussi exposé au ministre les plaintes des producteurs locaux qui dénonçaient la concurrence déloyale des produits d’origine étrangère sur le marché congolais,  par des voies frauduleuses.

A ce titre, la décision du ministre du commerce extérieur d’autoriser l’importation d’une quantité si énorme du ciment a été fortement dénoncée par les cimentiers locaux, qui estiment qu’il s’agit là bel et bien d’une concurrence déloyale. D’autant que cette décision vient en dérogation des mesures de restrictions mises en place pour encourager les producteurs locaux.

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...