mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 6:00 6 h 00 min

Me Pierre-Olivier Sur: « sans preuves mais seulement des rumeurs, des accusations à l’emporte-pièce, on veut condamner Vital Kamerhe »

- Publicité-

L’ancien bâtonnier de Paris, Me Pierre-Olivier Sur, qui est l’avocat de Vital Kamerhe, soutient qu’il n’y a aucune preuve des charge contre Vital Kamerhe.

« La partie civile et le procureur pensent. Ils n’ont pas de certitude. Donc il y a doute. Moi je viens vous démontrer qu’il n’y a pas des charges contre Vital Kamerhe. On lui reproche d’avoir détourner de l’argent public et ce détournement résulterait des virement bancaires, des Swifts, d’écriture financière. Tout ça c’est quelque chose qu’on peut tracer, retracer, montrer, apporter comme preuves matérielles devant les juges« , a expliqué l’avocat français, intervenant sur TOP CONGO.

Selon lui, le ministère public et la partie civile du procès du directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi n’ont présenté aucune preuve tangible. « Ces preuves matérielles ne sont pas dans le dossier…Ces documents là n’existent pas. Ces documents assénés comme de certitude par la partie adverse sans qu’on les sortis du dossier pour nous les montrer et nous permettre de les discuter. Donc sans preuves mais seulement des rumeurs, des accusations à l’emporte pièce, on ne peut pas déterminer les juges à condamner et à condamner si lourdement. Vous l’avez vu, le Parquet a requis 20 ans des travaux forcés ce qui fait froid dans le dos quant on sait que le parquet l’a fait sans preuves tangibles, » a déclaré Me Pierre Olivier Sur.

Vital Kamerhe et ses co-accusés, dont l’homme d’affaires libanais Jammal Samih et le fonctionnaire congolais Jeannot Muhima qui sont poursuivis pour détournements des deniers publics, corruption et blanchiment des capitaux dans le procès sur la gestion des fonds alloués au programme d’urgence de 100 jours du président Félix Tshisekedi, connaîtront leur verdict le 20 juin 2020 devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe siégeant en audience foraine à Makala.

Estimant être suffisamment éclairé sur ce dossier, après les plaidoiries, le tribunal a pris l’affaire en délibéré, jeudi 11 juin dernier.

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Pendant plus.de.20 ans , les NU ont toujours estimé quoi à l’Est? 20 ans d’affaires pour ces gens sur.les corps.de millions des Congolais. Aucune voix ne s’est levée.pour déplorer cette situation. On n’a pas de leçons à recevoir de la peau blanche qui tue aux Usa sans frein. Et parceque c’est un blanc, on.pense que cela est vrai? Quand les millions sortaient de la Rdc , quand des millions venaient en occident en provenance de nos Etats pauvres , personne ne pensait aux congolais et africains. Nos millions sont en.Suisse , en France et en.Europe et Amérique pendant que nos villages meurent sans eau , sans électricité sans routes , sans modernité . Et après plus de 400 millions partis, le President signe un prêts pour 50 millions Usd. Je me demande nous.sommes dans quelle planète ! Et tout ce que nous.voulons, c’est notre argent . On s’en
    fout du reste

  2. Mr. Pierre Olivier souffre t-il de l’amnésie? A t-il soudainement oublie le soubassement de tous les procès qui se sont déroulés en France contre la Corruption politique? Il est prêt a dicter a la justice Congolaise des leçons n’applique pas contre la Système Judiciaire de son propre pays sur le cas du meurtre d’Adame Traore. Il travaille pour son ventre, pas pour le Congo, ni pour la cause de la justice internationale, encore moins l’intérêt de Vital Kamerhe. C’est clair. Je n’ai vu aucune concision dans ce qu’il declare lui meme si pas des généralités évasives et son credo du chantage qu’il a intente contre le Senegal. Qu’il aille marchander ses indulgences ailleurs. VK est un fils du Pays et la justice s’occupera de lui comme un fils du pays.S’il y a erreur, le juge en tiendra consideration.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...