l'info en continu

Décès du Général kahimbi: réquisition à l’Hôpital du cinquantenaire pour rendre la dépouille à la famille

- Publicité-

Décédé depuis le 28 février 2020, la dépouille du feu Général Major Delphin Kahimbi sera bientôt rendue à sa famille pour des funérailles appropriées. C’est l’objet de la réquisition du premier avocat général des Forces armées et officier du ministère public prés la haute cour militaire, adressée au médecin directeur de l’hôpital du cinquantenaire aux fins de prêter à la justice son ministère « de permettre à la famille du feu Général Major Delphin Kahimbi Kasagwe de prendre possession de son corps conservé depuis le 28 février 2020 à la morgue de l’hôpital précité afin de procéder à ses funérailles.« 

La réquisition note que le médecin requis a accepté cette mission et prêté le serment.

- Publicité-

Chef d’état-major adjoint chargé du renseignement militaire, Delphin Kahimbi, 50 ans, est mort le 28 février chez lui à Kinshasa. Son décès, qui suscite des rumeurs aussi inévitables qu’invérifiables (suicide, assassinat), intervient alors qu’il venait de tomber en disgrâce, à la grande satisfaction des Etats-Unis.

Au cours du conseil des ministres tenu vendredi 06 mars 2020 à la cité de l’UA, le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi était revenu sur les circonstances du décès du général Kahimbi.

Pour le président Tshisekedi, le général est décédé à la suite d’une pendaison. « D’après les éléments en sa possession, il s’avère qu’il s’agit d’une mort par pendaison » , peut-on lire dans le compte rendu du conseil des ministres rendu par le ministre de la communication et Médias.

En outre, Félix Tshisekedi avait informé les membres du Conseil qu’il avait décidé de diligenter une enquête indépendante à l’initiative de la MONUSCO pour connaître les circonstances des décès du Général Delphin Kahimbi.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU