Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min

RDC: la Banque centrale prévoit des achats de Dollars auprès des miniers pour faire face à la diminution de ses réserves de devises

La banque centrale de la République démocratique du Congo prévoit d’utiliser la nouvelle loi minière pour acheter des dollars à des sociétés minières en échange de Francs congolais pour consolider la diminution des réserves de devises, rapporte l’agence américaine d’information économique, Bloomberg.

La demande de dollars du gouvernement est « d’assurer la résilience de l’économie nationale » alors que les autorités congolaises cherchent à se qualifier pour un programme de prêt officiel avec le Fonds monétaire international, a déclaré le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba dans une lettre du 26 février à Louis Watum, président de Chambre des mines du Congo, une division du principal groupe de pression des entreprises du pays.

Le ministre des Mines, Willy Kitobo, a confirmé dans un message texte envoyé à Bloomberg que l’achat de devises étrangères aux sociétés minières actives dans le pays est «proposé en deux étapes» pour permettre au gouvernement «d’augmenter les réserves internationales du pays».

Le gouvernement a envoyé une délégation conjointe de la Banque centrale et du ministère des Mines dans les provinces de Lualaba et du Haut Katanga, où tout le cuivre et le cobalt du Congo sont produits, pour discuter des «arrangements concrets pour l’achat d’un quota de devises rapatriées», selon la lettre de Sylvestre Ilunga. Des grandes sociétés internationales, dont Glencore Plc et China Molybdenum Co. Ltd., extraient et exportent des métaux du pays. La délégation a déjà rencontré la «majorité» des sociétés minières pour discuter de l’idée, a déclaré Kitobo.

En décembre, le FMI a injecté environ 370 millions de dollars dans les réserves du de la Banque Centrale de la RDC, qui étaient tombées à des «niveaux extrêmement bas» en raison du financement par la banque centrale des dépenses publiques.

Les mineurs congolais doivent rapatrier au moins 60% de leurs revenus d’exportation vers des comptes dans le pays, conformément à la législation minière révisée en 2018. Cette loi permet à l’État et à la banque centrale d’acheter les dollars «Si les besoins de l’économie nationale l’exigent il. » Le montant et le taux de change de l’achat sont négociables, selon le nouveau code minier.

- Publicité -

2 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...